L'os sphénoïde dans la lignée humaine

par Yannick Korpal

Thèse de doctorat en Paléontologie humaine. Préhistoire et paléoanthropologie

Sous la direction de Henry de Lumley et de Anne Dambricourt-Malassé.


  • Résumé

    Le sphénoïde est l’os central de la base du crâne auquel s’ajoute l’ethmoïde et le basi-occipital. Sur cette base s’articulent les os de la voûte, de la face, ainsi que les vertèbres qui constituent le squelette axial. Le protocole d’étude est basé sur des radiographies selon les trois plans d’orientations conventionnels, pour 107 Homo sapiens, 27 Pan et Gorilla, de même que les 23 homininés fossiles, Paranthropus, Australopithecus, Homo erectus et Homo neanderthalensis. Les mesures sont définies et séparées entre dimensions métriques et angles. Une nouvelle méthode dite « méthode des ellipses » permet de modéliser les courbures endocrâniennes vues sur les radiographies sagittales et coronales. Ainsi certaines valeurs propres au sphénoïde sont-elles associées avec le développement différentiel des trois fosses cérébrales. L’analyse statistique qui s’ensuit est basée sur l’Analyse en Composantes Principales. Par rapport aux grands singes l’Homme moderne est caractérisé par une base fléchie. Ce protocole permet de décomposer la flexion en cinq processus principaux : la flexion sphéno-occipitale, la flexion pharyngienne, l’élargissement du champ facial, l’expansion dorsale, et l’équilibre avec la voûte vu grâce à la méthode des ellipses. Ainsi est démontrée l’influence de la verticalisation du sphénoïde sur la verticalité de la base, de la face et de la posture caractéristiques de la lignée humaine. Les hommes fossiles sont distincts des formes modernes comme des grands singes, quatre amplitudes de rotation pouvant êtres distinguées. Nous n’avons pas de grands singes fossiles au sein du registre des découvertes actuelles.

  • Titre traduit

    Sphenoid bone in Human lineage


  • Résumé

    The sphenoid is the central bone of the human skull. Forming the skull base bone complex with the ethmoid and the basi-occipital part, this sphenoid bone is associated with the skull vault bones, the face complex and indirectly with the vertebral column. Our method is based on the use of radiographs for 107 Homo sapiens, 27 Pan and Gorilla, in addition with 23 fossil hominids, Paranthropus, Australopithecus, Homo erectus and Homo neanderthalensis. Classical measures as length and angulations are completed by a new model for the inner profile of the endocranium, witch is called the “ellipses method”. It’s using coronal, transverse and sagittal radiographs of the skull. The statistical analyse that follows gives us a new point of view upon the classical skull base flexion. This flexion is a characteristic of the human lineage. In Homo sapiens the skull base is completely bent in the occipital bascule movement. Compared with the African Apes, and using the Principal Component Analyses, this flexion could be split into five major processes. The main is the spheno-occipital flexion. This is linked with a pharyngeal flexion, accompanied by an enlargement of the sphenoidal facial area and a dorsal expansion. The vault is seen in hydrostatic balance with the Sphenoid by the way of the “ellipses method”. Then we can see that the vertical gain is given by the Sphenoid bone to the entire skull base, thus to the postural disposition of the axial skeleton. Four modes can be separated for distinction in the rotation mode. It could be useful to discover a fossil ape to complete this approach.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (286 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 267-273

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 572(043) KOR
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2005 -- 65
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.