Sélection sexuelle et honnêteté des signaux chez le Paon bleu (Pavo cristatus)

par Adeline Loyau

Thèse de doctorat en Biologie. Éco-éthologie

Sous la direction de Gérard Dubost.

Le président du jury était Robert Barbault.

Le jury était composé de Gérard Dubost, Michel Saint Jalme, Gabriele Sorci.

Les rapporteurs étaient Alexandre Roulin, Bruno Faivre.


  • Résumé

    Les mâles de nombreuses espèces présentent un ensemble de caractères sexuels secondaires extravagants qui auraient évolués sous l’action de la sélection sexuelle. Ces traits multiples pourraient signaler de manière fiable (i. E. “honnête”) la qualité génétique des mâles. En préférant des mâles capables d’exprimer les signaux les plus importants, les femelles pourraient bénéficier de la qualité génétique de leurs partenaires afin de la transmettre à leurs descendants. En retour, les femelles devraient investir d’avantage dans la reproduction lorsqu’elles sont appariées avec les mâles les plus attractifs. Nous avons étudié les mécanismes de la sélection sexuelle chez une espèce à lek, le Paon bleu, Pavo cristatus. Nous avons trouvé que les mâles développaient des signaux multiples. En effet, la compétition entre les mâles favorisait les mâles avec un long tarse et une longue traîne, et les femelles choisissaient les mâles en fonction de leur degré d’ ornementation et de leur activité de parade. Ces mâles installaient leur territoire là où la probabilité de rencontrer des femelles était la plus importante. Les signaux utilisés par les femelles pour choisir leurs partenaires se sont révélé être des témoins honnêtes de l’état de santé des mâles et de leurs capacités immunitaires. Lorsqu’elles étaient expérimentalement appariées avec des mâles attractifs, les femelles investissaient d’avantage dans la reproduction. L’ensemble de ces résultats démontre que les traits multiples des mâles ont pu évoluer car ils sont liés à des “bons gènes” que les femelles obtiennent pour leurs descendants

  • Titre traduit

    Sexual selection and honest signalling in the Common peafowl (Pavo cristatus)


  • Résumé

    In many species males exhibit varous conspicous secondary sexual traits thought to have evolved under sexual selection. These multiple traits may honestly signal male genetic quality. Prefering males able to express the most important signals, females may benefit from the genetic quality of their mates to transmit this genetic quality to their offspring. In turn, females are expected to invest more into reproduction when they are paired with more attractive males. We studied the mechanisms of sexual selection in a lekkig species, the Common peafowl, Pavo cristatus. We found that males display multiple signals. Indeed, male-male competition favored males with longer tarsis and longer trains and females preferred to mate with more ornamented males and males showing a high display rate. These males settled their territory where the probability to encounter females was the highest. The signals used by the femelles to choose a mate were honest signals of male health status and male immune capacities. When experiementally paired with attractive males, females invested more into reproduction. Overall, these results demonstrate that male multiple traits can have evolved because they were linked to “good genes” gathered by the females for their offspring

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (131 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 111-131

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2005 -- 64

Cette version existe également sous forme de microfiche :

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.