L'homme et l'arbre dans la Chine antique : Connaissance naturaliste et contexte social

par Guoqiang Li

Thèse de doctorat en Ethnobiologie historique

Sous la direction de Georges Métailié.

Le jury était composé de Serge Bahuchet, Bernard Roussel.

Les rapporteurs étaient Catherine Despeux, Marc Kalinowski.


  • Résumé

    Cette thèse analyse, selon les méthodes de l'"ethnobotanique historique", les premières connaissances des arbres dans la Chine antique (du XIVème au IIIème siècle avant notre ère), à partir de sources très variées, depuis les premiers exemplaires d'une écriture chinoise, les inscriptions oraculaires sur os et carapace, jusqu'aux documents écrits tels que recueils de poèmes, vocabulaire, codex des rites etc. Synchroniquement, les données écrites étudiées, avec chacune son aspect spécifique, présentent toutes des "pans" de connaissances des arbres reflétant les conceptions de la nature, l'organisation sociale, des phénomènes culturels, des éléments des techniques d'alors. Ces connaissances sont étroitement liées à la gestion des ressources naturelles et au développement de l'agriculture. Diachroniquement, la botanique de l'Antiquité, et surtout ses systèmes dénominatifs et classificatoires, a connu une évolution interne liée à une pensée cognitive procédant d'abord à un regroupement basique pour établir des classifications de plus en plus hiérarchisées.

  • Titre traduit

    Man and tree in ancient China : Naturalistic knowledge and social context


  • Résumé

    This thesis analyzes, according to the methods of the "historical ethno-botanic", the first knowledge of the trees in ancient China (14th and 3th century before Christianity era), with the very varied sources, from the first data of a Chinese writing, oracular inscriptions on bone and carapace, to the documents written such as collections of poems, vocabulary, codex of rites etc. Synchronously, the written data observed with each specific aspect are, for all of them a trail of the tree knowledge. They reflect the concept of nature, the social organization, cultural phenomena and elements of the techniques, notably linked to the national resources management and to the agricultural development. Diachronically, the Antique botanic advancement and more specifically the denominative and classificatory systems have known a internal evolution linked from the cognitive reflection of a primary gathering to a sorting increasingly organized in a hierarchy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (658 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 615-647

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière. Service commun de la documentation. Bibliothèque Chevreul.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2005 -- 51

Cette version existe également sous forme de microfiche :

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.