La mise en scène des musées scientifiques et techniques à l'épreuve de la phénomènologie

par Cátia Rodrigues Barbosa

Thèse de doctorat en Muséologie

Sous la direction de Jean-Marc Drouin et de Florence Raulin-Cerceau.

Le président du jury était Denis Vialou.

Le jury était composé de Annette Viel, Jean-Marc Drouin, Florence Raulin-Cerceau, Anne-Marie Drouin-Hans.

Les rapporteurs étaient Gérard Chazal, Natalie Depraz.


  • Résumé

    This work consists of a phenomenology study of the language of the scientific and technical museums, language which is represented by the aesthetic experiment. The essence of the phenomenology praxis proposed by Natalie Depraz, Francisco J Varela and Pierre Vermersch, like methodological application in our thesis, makes it possible to define the field in which the aesthetic experiment and art in the museums scientist and technical are spread. From this field, that enables us to apprehend what concerns the diffusion and the scientific popularization by the means of what the scientific and technical museums bring to renew the aesthetic experiment. The question of the awakening, suggested by the phenomenology praxis, emerges as the interviewed subjects take part in our experiment of research by revealing their own experiments of life and the experiments of museums in the scientific and technical museums. It is what comes out of what we have experienced, through our own acts of conscience and through the comprehension of what is given to us. We can thus consider the fiels of aesthetic and art in the scientific and technical museums. The exposures are revealed to us by the originators, the project leaders, the police chiefs and the perceived visitors. Our descriptions made it possible to show and affirm the concrete possibility, its practical realization in the descriptive form constitute the necessary starting point which makes it possible to outline an analysis of what is already object of philosophy. That is aesthetic and the way in which the work of art are present in these museums.

  • Titre traduit

    The setting in scene of the scientific and technical museums the phenomenology proof


  • Résumé

    Ce travail consiste en une étude phénoménologique du langage des musées scientifiques et techniques, langage qui est représenté par l’expérience esthétique. L’essentiel de la praxis phénoménologique proposée par Natalie Depraz, Francisco J. Varela et Pierre Vermersch, comme application méthodologique dans notre thèse, permet de définir le champ dans lequel l’expérience esthétique et l’art dans les musées scientifique et techniques se déploient. A partir de ce champ, cela nous permet d’appréhender ce qui relève de la diffusion et de la vulgarisation scientifique par le biais de ce que les musées scientifiques et techniques apportent pour renouveler l’expérience esthétique. La question de la prise de conscience, proposée par la praxis phénoménologique, émerge au fur et à mesure que les sujets interviewés participent à notre expérience de recherche en révélant leurs propres expériences de vie et les expériences muséales dans les musées scientifiques et techniques. C’est ce qui ressort de ces vécus et de nous mêmes, par le retour à nos propres actes de la conscience et par la compréhension de ce qui se donne à nous. Nous pouvons ainsi envisager le champ de l’esthétique et l’art dans les musées scientifiques et techniques. Les expositions se dévoilent à nous par les concepteurs, les chefs de projets, les commissaires d’expositions et la syntonie des perçus des visiteurs. Nos descriptions ont permis de montrer et d’affirmer la possibilité concrète de l’idée de la phénoménologie dans l’univers de la muséologie. La démonstration de cette possibilité, sa réalisation pratique sous la forme descriptive constituent le point de départ nécessaire qui permet d’esquisser une analyse de ce qui est déjà objet de la philosophie c’est à dire l’esthétique et la manière dont les œuvres d’art sont présentes dans ces musées.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (252 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 195-205.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2005 -- 31
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.