Asymétries cranio-faciales et dysmorphoses : analyse architecturale cranio-faciale des populations médiévales de La Queue-en-Brie (Val-de-Marne, Île-de-France)

par Keun-Hye Cho

Thèse de doctorat en Paléoanthropologie

Sous la direction de Djillali Hadjouis.

Le président du jury était Jean-Louis Heim.

Le jury était composé de Djillali Hadjouis, Marie-Antoinette de Lumley, Anne Dambricourt-Malassé, Philippe Andrieux.

Les rapporteurs étaient Emmanuel Alain Cabanis, Yvette Deloison.


  • Résumé

    Dans le Val-de-Marne des vestiges anthropologiques considérables, des centaines de squelettes, ont été mis au jour, parmi les nombreuses nécropoles médiévales de ce département. Notre sujet porte sur celle de l’église Saint-Nicolas de la Queue-en-Brie. L’âge de ce site a été calibré par analyse au Carbone 14 entre 890 et 1638, soit respectivement –1114 BP et – 366 BP. L’échantillon de La Queue-en-Brie est composé de 251 individus. Un grand nombre d’entre eux présente des dysharmonies cranio-faciales avec différents types d’asymétries : pseudo-plagiocéphalie, brachycéphalie, plagiocéphalie, rotation flexion latérale, torsion… Les effets des craniosténoses produisent également certaines asymétries qui peuvent conduire à des malocclusions. Pourquoi observons-nous un tel phénomène ? Dès le stade fœtal et pendant toute la croissance, le crâne des enfants va évoluer en fonction des contraintes auxquelles il est soumis, ce qui peut conduire éventuellement à des modifications architecturales cranio-faciales ainsi qu’à des malocclusions dentaires. Lors de la présence d’une telle malocclusion on peut en déduire que la morphogenèse cranio-faciale peut s’être déroulée anormalement au cours de la croissance. Les études médicales effectuées tendent à relier les anormalités observées et leurs origines. Ainsi les lois de la mécanique peuvent être appliquées aux pièces osseuses qui constituent le crâne. Un effort appliqué sur l’une d’entre-elles conduira inévitablement à une action déterminée sur les autres. L’ensemble de ces déséquilibres et contraintes va imposer sur le crâne une signature caractéristique que la biodynamique va pouvoir étudier. Ces phénomènes de dysharmonies cranio-faciales sont connus dans certains domaines de médecine tels qu’en Orthodontie, en Orthopédie Dento-Faciale ou encore en Ostéopathie. L’approche de ces différents acteurs consiste à comprendre comment ont évolué le crâne et la face des enfants et des adultes affectés par ces dysharmonies. Les méthodes traditionnelles d’analyse ne peuvent suffire à la compréhension des anormalités observées. Il nous faut employer de nouveaux outils, comme la téléradiographie, à l’exemple des orthodontistes. L’axe central du sujet s’articule autour des réflexions biodynamique et architecturale dans l’ensemble cranio-facial et ses relations avec l’occlusion. Il associe l’étude anthropologique globale et la détermination des paramètres liés à l’âge et au sexe. L’analyse biodynamique cranio-faciale consiste à analyser les pièces crâniennes, selon les protocoles de fiches pré-établies. Tous les crânes ont suivi des concepts d’analyse clinique testés continuellement par l’Orthopédie Dento-Faciale. En premier celle-ci traite les répercussions d’une éventuelle perturbation dentaire ou dento-squelettique sur la base du crâne. En second elle nous permet d’analyser les phénomènes inverses, à savoir des perturbations cranio-faciales qui ont retenti sur l’occlusion au cours de la croissance. L’analyse architecturale se base exclusivement sur la prise de clichés téléradiographiques. Cette méthode consiste à tracer un certain nombre de droites et d’angles sur le cliché qui fournissent des valeurs sur l’architecture du crâne et de la face et sur ses modifications au cours de la croissance, au gré de certaines anomalies.

  • Titre traduit

    Craniofacial asymmetries and dysmorphosis : craniofacial architectural analysis of La Queue-en-Brie (Val-de-Marne, Île-de-France) medieval populations


  • Résumé

    In Val-de-Marne, hundreds of anthropological remains from many necropolis have been uncovered. Our topic is about the ones of La Queue-en-Brie’s Saint Nicolas church. The age of this area is set between 890 and 1638 (respectively – 1114 and – 366 B. P. ) by Carbon 14 analysis. A large number of the 251 skeletons exhumed in La Queue-en-Brie show cranio-facial disharmonies with various types of asymmetries. The several causes of these asymmetries are : craniostenosis, pseudo-plagiocephaly, torsion, lateral bending rotation … The effects of craniostenosis develop also some asymmetries that may lead to malocclusions. Why are we observing such phenomena ? From the fetal stage and for the whole growth, children crania will evolve according to the strains they are submitted to, what may result in cranio-facial architectural changes and also in dental malocclusions. With the presence of a malocclusion one can infer that possibly craniofacial morphogenesis went abnormally. Medical studies tend to link observed abnormalities and its origins. Mechanics laws may be applied to bone parts that make up cranium. A strain applied on one of those parts will drive determined effect on the others. All these lacks of balance and strains set hallmarks on the cranium that biodynamics may study. These phenomena of craniofacial disharmonies are well known in other fields of medicine such as Orthodontics, Dentofacial Orthopedics and Osteopathy. Their approach consists in understanding how cranium and face of children and adults affected have evolved. Traditional ways of analysis are not enough to understand observed abnormalities. One has to use new tools, such as teleXrays, following Orthodontists. Main axis of our study is structured around craniofacial set architectural biodynamics thinking and its connections with occlusion. It brings together comprehensive anthropological study and sex and age related parameters determination. Craniofacial biodynamics analysis consists in analysing crania parts according to pre-established forms procedures. All crania followed clinical analysis concepts continuously tested in Dentofacial Orthopedics. First this one deals with eventual dental or dentoskeletal perturbation knock-on effect on cranium base. Secondly it makes it possible to analyse opposite phenomena, to say craniofacial perturbations that have an impact on occlusion during the growth. Architectural analysis is based exclusively on teleXrays snapshots taking. This method consists in drawing a number of lines and angles on the snapshot that give values about cranium and face structure and about its modifications during the growth, under the influence of some abnormalities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (451, 117 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 422-439. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2005 -- 18 - 1
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2005 -- 18 - 2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.