Pratiques paysannes et dynamique de la biodiversité dans la forêt classée de Monogaga (Côte d'Ivoire)

par Constant Yves Adou Yao

Thèse de doctorat en Botanique tropicale. Ethnobiologie

Sous la direction de Bernard Roussel et de Edouard N'Guessan Kouakou.

Le président du jury était Marie-Christine Cormier-Salem.

Les rapporteurs étaient Frans Bongers, François Verdeaux.


  • Résumé

    Dans la forêt classée de Monogaga, patrimoine naturel national de Côte d'Ivoire,les pratiques paysannes exercent une pression incessante sur le couvert forestier. Le gestionnaire forestier officiel, la Sofedor, après moult tâtonnements et conflits avec les populations locales (Wanne et Bakwe) qui ont été maintenues au sein de cette forêt lors de son classement, a décider d'en céder une partie en créant des enclaves agricoles. Pour répondre aux interrogations concernant l'avenir du couvert dans ces enclaves et l'ensemble de la forêt, nous avons adopté une démarche originale associant deux approches. L'une , anthropologique, porte sur l'organisation spatiale des activités et les représentations des deux acteurs principaux. L'autre phytoécologique, est basée sur des inventaires botaniques, relevés et observations de la couverture et de la physionomie végétale. Toutes deux ont permis de décrire l'état actuel du couvert de cette forêt classée encore bien mal connue sur le plan phytosociologique et de comparer les impacts respectifs des pratiques paysannes et des actions de conservation et de restauration de la Sofedor sur la diversité floristique. . .


  • Résumé

    In the classified forest of Monogaga, a national natural patrimony of Côte d'Ivoire, the farming practices exert a ceaseless pressure on forest cover. After a period of groping and conflict with the local people (Wanne and Bakwe) who were maintened in the forest after its classification, the official manager, Sodefor, decided to yield a part of the protected area to local human activities by creating agricultural enclaves. To answer the interrogations concerning the transformation of forest cover in these enclaves and in other parts of the Forest, this study had two complementary objectives :1)to describe the current state of the forest cover in the classified forets, which is poorly known on a phytosociological point of view and 2)to compare the respective impacts of the villager's practices and action of Sodefor on the vegetation community composition diversity and endemism level. Our methodology associated an anthropological approach, which investigated the patial organisation of the activities and the representations of the two principal forest actors and a botanical approach based on inventories from plots of 500 m2, observations of the vegetation cover and physiogonomy. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VIII-233 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 187-204. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque de botanique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : PHAN Af-m-81
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2005 -- 11
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.