L'essaimage en PME : enjeux et modalités

par Eric Michael Laviolette

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Christophe Everaere.

Soutenue en 2005

à Lyon 3 .


  • Résumé

    L'objectif de cette recherche est de comprendre les enjeux et les modalités de l'essaimage en PME. La thèse défendue est que cette " structure spécifique " est favorable à l'essaimage à la fois dans une problématique entrepreneuriale – création d'une entreprise en étant salarié dans une entreprise existante – et dans une problématique de développement organisationnel, la PME qui aide l'un de ses salariés à entreprendre à son tour, grandit par " excroissance ". L'analyse repose sur l'étude approfondie de huit cas d'essaimage au sein de six PME de taille et de secteurs variés (BTP, mécanique et jeu vidéo). Du côté de la PME, trois enjeux de l'essaimage sont identifiés : l'innovation ex-croissante, l'externalisation incrémentielle et la gestion transfrontalière des compétences individuelles. Il est démontré que l'essaimage permet de résoudre certaines dilemmes spécifiques de la PME : rupture/continuité ; productivité/spécificité et rétention/reconversion. En retour, l'inflexion stratégique et la modularité stratégique, également typiques de la PME, contribuent à faciliter le processus de création d'entreprises par essaimage. Du côté de l'entreprise en phase de création, trois enjeux et modalités sont analysés : une incubation intense, une maturation personnalisée et des relations post-création durables. Il est démontré que le parrainage du dirigeant intensifie l'incubation, que les " investissements " techniques et affectifs par la réciprocité personnalisent les ressources obtenues et enfin, l'inflexion stratégique et le modularité structurelle des deux entités (la PME établie et la nouvelle entreprise créée en son sein) accroissent la durabilité de leur coopération.


  • Résumé

    This dissertation aims at understanding the motives and the process of " sponsored " spin-offs in SME. Our thesis is that the structural specificities of SME favors strategic spin-offs in two perspectives : organizational emergence and organizational development. The analysis is based on six case study of small firms (eight spin-offs cases) in the mechanics, video game and construction industries. From an organizational emergence standpoint, three motives are outlined : outgrowth innovation, incremental outsourcing and flexible HRM. Spin-offs are adequate strategies for SME to resolve specific dilemmas : exploration/exploitation, productivity/specificity, retention/conversion. Moreover, small firms' strategic and structural flexibility enable better management of the spin-off process. From a organizational development standpoint, three aspects of the spin-off process are further described : intense incubation, personalized maturation and durable post-creation relationships. In SME, business owner's mentoring intensifies incubation, technical and affective engagements personalize resources and small firms' strategic and structural flexibility facilitates relationships.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (322 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 289-303

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque de Droit-Gestion.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 122058
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.