Éthique et salut chez Franz Rosenzweig et Edith Stein : du rapport de l'homme à la transcendance divine à une nouvelle conception de la communauté

par Aude-Emmanuelle Hoareau

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Jacques Wunenburger.

Soutenue en 2005

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Notre réflexion s'appuie sur deux auteurs, Edith Stein et Franz Rosenzweig, basant leurs perspectives sur la dimension religieuse de leur existence. Entre le christianisme de Stein et le judaïsme de Rosenzweig se dessine une trame commune : la transformation du sens de la subjectivité dans le rapport de l'homme à la transcendance divine, menant à une reformulation du lien social. Cette réflexion donne lieu à l'élaboration de la notion d'homme total, qui se révèle dans une tension entre intériorité et extériorité. L'acte d'amour à l'égard du prochain, nous permet de penser une harmonisation des termes de cette tension. Il constitue la matrice d'une intersubjectivité totale, d'ordre métaphysique, moral et affectif, susceptible de jeter les bases d'une nouvelle dimension du lien social. L'être unique et particulier, l'être original en serait à la fois le point de départ et la fin. Ce lien social s'actualise de manière exemplaire dans la communauté religieuse, communauté de l'Eglise catholique et communauté de la Loi, par la révélation d'une "communauté des êtres intérieurs". Cette commuanuaté s'enrichit de par son ancrage au sein des commuanuatés profanes, et notamment au sein de la communauté politique. A partir d'un renversement de perspective, la communauté politique et son fonctionnement sont réévalués à l'aune du paradigme de la "communauté des êtres intérieurs". Ce renversement nous permet en outre de ménager la pensée d'une complémentarité entre le politique et le religieux, et d'élucider les similarités et les différences entre judaïsme et christianisme.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (464 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 454-458

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GF 01868
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.