Le statut du verbe dans la poésie et la philosophie de l'Âge d'argent

par Florence Corrado

Thèse de doctorat en Littérature slave

Sous la direction de Jean-Claude Lanne.

Soutenue en 2005

à Lyon 3 .


  • Résumé

    La thèse intitulée " Le statut du verbe dans la poésie et la philosophie de l'Âge d'Argent " consiste en l'étude des notions de nom, verbe, parole, langue, telles qu'elles apparaissent en cette période de crise du langage qu'est le début du XXème siècle en Russie, aussi bien à travers des textes théoriques de poètes concernant la nature du verbe poétique, que dans leur pratique poétique même, souvent placée sous le signe de la métapoésie, caractéristique de la modernité. Il s'agit donc d'élucider le statut du verbe, au sens le plus ample, dans le cadre d'une analyse des discours poétiques, à l'intérieur d‘une perspective d'histoire des idées esthétiques russes. Mais l'enjeu de ce travail est aussi de montrer la spécificité de l'Âge d'Argent, qui fait se rencontrer la réflexion des poètes sur le verbe poétique et celle des penseurs religieux sur le Verbe et le Nom de Dieu. Cette thèse éclaire ainsi la représentation du verbe poétique à l'Âge d'Argent, qui se situe aux confins de la philologie et de l'ontologie, et qui aboutit finalement à une véritable mythologie du verbe poétique, source de vie, de justice et de vérité.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    The status of the Word in the poetry and philosophy of the Silver Age


  • Résumé

    Studying the notions of Noun, Verb, Speech, such as they appear at the beginning of the XXth century in Russia, is the main objective of this dissertation. It is accomplished by examining both the theoretical writings of poets trying to define the nature of the poetic word, and also their proper poetic works, since their writing practices are more than often pervaded by metapoetic aims, a feature characteristic of modernity. Our task is to contribute to a history of Russian aesthetic ideas. We aim at bringing to the fore a feature specific of the Silver Age, the convergence between the considerations of many poets about the poetic Word and those of religious theoreticians about the nature of the Name of God. Finally, this dissertation argues that the considerations held about language during the Silver Age are united by a common goal, which is to assert, while questionning it, the ontological and gnoseological value of the Word. The representations of the poetic Word eventually gave birth to a genuine mythology of the poetic word as the ultimate source of life, truth and justice.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (372, 72 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 353-363. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS - Fonds slaves (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FSJ 881.5 COR
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS - Fonds slaves (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FSJ 881.5 COR sta
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.