Modernisation et cinéma au Japon : Sémio-pragmatique et sujet

par Arnaud Duquesne

Thèse de doctorat en Etudes des systèmes et langages

Sous la direction de Alain-Marc Rieu.

Soutenue en 2005

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Notre thèse se propose d'étudier au travers de certaines manifestations de l'imaginaire, les aspects d'un sujet moderne. Celui-ci est conçu comme un sujet mental et s'oppose à la notion de subjectivité. Il se fonde sur l'affirmation d'une iconicité de la pensée. Il se déploie dans le jeu de l'imaginaire, du désir, et de leur langage. Et interroge la façon dont une société et un individu construisent des représentations-miroirs d'eux-mêmes sans pour autant s'y reconnaître pleinement, suivant la notion d'un langage comme système de signifiant. Contrairement à la forclusion de la subjectivité, le sujet mental s'énonce dans le champ lexical de l'hétérogénéité, de l'hétéronomie du désir, de la projection anticipatrice du monde, et de l'identification spéculaire. Son identité se décèle dans une économie des relations et prendra la forme du concept de la personne. Pour l'étudier nous présenterons certains aspects de l'imaginaire social au travers de la linguistique et du cinéma japonais à partir de Oshima jusqu'à K. Kurosawa, en utilisant la discipline de la sémio-pragmatique du cinéma et du schème spéculaire lacanien.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Modernisation and cinema in Japan : Semio-pragmatic and subject


  • Résumé

    Our thesis want to study the notion of modern subject inside the manifestation of Imagination. This subject is a mental one opposed to the cogito one. It is based on the iconicity of the tought. It is developped in the net of the language, the desire, the society and the individual. The central question is how society and individual construct a mirror representation of them throught aesthetics action, althought they cant recognize themselves in these representation. The field of investigation is the japanese cinema since the 60's and Oshima to nowadays with Kiyoshi kurosawa. We attempt to make a link between mental subject, japanese subject, and spectator subject : all are practicing what we can call a multimedia language in opposition of vernacular tongue. Their identity is found in the symbolism of their relation and not inside themselve contrary to the notion of subjectivity and ego.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (570 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 547-562. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.