La transmission internationale des chocs monétaires : le cas libanais

par Charbel Cordahi

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-François Goux.

Soutenue en 2005

à Lyon 2 .


  • Résumé

    La thèse participe à la réflexion sur la transmission internationale des chocs monétaires et s'inscrit dans la nouvelle macroéconomie en économie ouverte. Elle tente de répondre à la problématique suivante : dans quelle mesure la concurrence monopolistique et le pricing-to-market modifient-ils le processus de transmission internationale des chocs monétaires ? Le premier Chapitre revient sur les mécanismes de transmission internationale des chocs monétaires. Il présente les avancées et ruptures les plus importantes sur le sujet, et documente les pratiques de tarification des échanges internationaux. Il montre que ces pratiques ne sont pas uniformes au niveau international, et qu'il existe trois grands groupes de pays exportateurs : ceux qui vendent dans leur propre monnaie, ceux qui vendent dans la monnaie du pays de l'acheteur, et ceux qui ont un comportement hybride de fixation des prix. Le deuxième Chapitre étudie les effets de la transmission internationale des chocs monétaires et relève les effets de ces chocs sur les variables, nominales et réelles, domestiques et étrangères, dans les trois situations possibles en réalité : vente dans la monnaie du pays du vendeur (PCP), vente dans la monnaie du pays du vendeur avec concurrence monopolistique, vente dans la monnaie du pays de l'acheteur (PtM). Ce Chapitre met en relief les grandes divergences au niveau théorique quant aux effets des chocs monétaires sur les variables domestiques et étrangères, selon le cas étudié : PCP, concurrence monopolistique, PtM. Enfin, le troisième Chapitre propose une évaluation complémentaire des avancées théoriques à l'aide d'une étude économétrique et monographique des effets des chocs monétaires américains sur l'économie libanaise. Ce Chapitre permet d'actualiser la liste des chocs monétaires US et fait le lien entre la dollarisation et le PtM. Il étudie en détail les effets des chocs monétaires US de 1966 et 2001 sur les variables nominales et réelles libanaises. Il ressort de ce Chapitre que le taux d'intérêt est le principal canal de transmission des chocs monétaires US à l'économie libanaise, et que l'intégration de cette économie aux marchés monétaires et financiers internationaux conditionne la nature des effets des chocs sur le Liban.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    This thesis aims at contributing to the reflection on international transmission of monetary shocks. As such, it is part of the framework of the new open economy macroeconomics. It tries to address the following issue : To what extent do the monopolistic competition and the pricing-to-market affect the international transmission of monetary shocks' mechanism ? The first Chapter examines the course of action of the international transmission of monetary shocks. It brings into light progress and important description on the subject, and keeps a record on international practices of selling products and services. It shows that these practices are not similar on an international level, and reveals the existence of three groups of exporter countries : those who sell in their own currency, those who sell in the buyer's currency, and those who adopt a mixed attitude by selling in their own currency or in the buyer's currency. The second Chapter explores the effects of the international transmission of monetary shocks and raises the influence of these shocks on, nominal and real, local and international variables in the three real probable situations : producers' currency pricing (PCP), producers' currency pricing with monopolistic competition, pricing to market (PtM). This Chapter reveals the significant theoretical disparities concerning the effects of monetary shocks on local and foreign variables, according to the considered case : PCP, monopolistic competition, PtM. Finally, the third Chapter tries to provide a complementary assessment of the theoretical founding with the assistance of an econometrics and narrative study of the effects of US monetary shocks on the Lebanese economy. This Chapter allows us to bring up to date the list of US monetary shocks and to establish the link between dollarization and PtM. It studies in detail the effects of the US 1996 and 2001 monetary shocks on the Lebanese nominal and real variables. This Chapter shows that the interest rate is the major channel of international transmission of US monetary shocks to the Lebanese economy. Besides, it shows that the degree of integration of this economy into the international money and financial markets governs the nature of the effects of shocks on Lebanon.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (494 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 454-476

Où se trouve cette thèse ?