L' allocation du temps au transport : de l'observation internationale des budgets-temps de transport aux modèles de durées

par Iragaël Joly

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Alain Bonnafous.

Soutenue en 2005

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Les budgets-temps de transport sont réputés stables depuis plusieurs décennies. Etablie sur les travaux fondateurs de Zahavi, cette conjecture suppose que la moyenne par agglomération des temps quotidiens de transport est d'une durée invariable d'une heure. Cette stabilité suggère une gestion paradoxale des gains de temps à deux niveaux. Tout d'abord, au niveau urbain, les gains de vitesse n'ont pas été utilisés pour passer moins de temps dans les transports, mais pour aller plus loin. Ensuite, rapportées au comportement individuel d'allocation des temps, les gains de temps n'ont pas été consacrés à d'autres activités. La mise en cause progressive de cette conjecture nous conduit à une démarche en trois temps. Tout d'abord, la première partie redéfinit le sens de la proposition de Zahavi et précise la portée novatrice de sa vision des comportements de mobilité. Dans un second temps, notre comparaison internationale des budgets-temps de transport met l'accent sur l'articulation des espaces-temps offerts par la ville. Elle semble indiquer un réinvestissement et un probable surinvestissement des gains de temps en transport supplémentaire. Tous deux attirent l'attention sur les limites des politiques urbaines et des transports en matière de régulation des mobilités et du développement urbain. Le troisième temps traite de la substitution attendue entre les temps de transport et d'activités, qui soulève la question des relations entre les durées d'activités et celle de la représentation de la demande dérivée de transport. Notre analyse de la dimension temporelle de la mobilité individuelle soumet l'idée selon laquelle le choix du temps de transport relève à la fois du coût d'accès aux opportunités et de l'activité en soi. Un modèle microéconomique de l'allocation des temps aux activités est proposé afin d'intégrer le double rôle du temps de transport. Puis, un modèle de durées est appliqué aux budgets-temps de transport de Lyon. Il révèle l'influence d'attributs individuels, les relations avec les budgets-temps des autres activités et il caractérise la dynamique temporelle du processus de mobilité.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Allocation of time to travel : from the international observation of travel-time budgets to the duration models


  • Résumé

    Travel Time Budgets are known to be stable over decades. This conjecture is established on the Zahavi's studies and supposes that the mean daily travel time of a city is a constant amount of one hour. This stability suggests a paradoxical management of travel time savings at two levels. First, at urban level, increase in speed are not used to save time on travel but to extend travelled distances. Second, regarding about the individual behaviour of time allocation, the time savings are not spent on other activities. The progressive questioning of this conjecture leads us to a three steps approach. The first part redefines the sense of the Zahavi's proposition and specifies his innovative view of mobility behaviour. In the second part, the international comparison of travel time budgets explores the structuring of the urban space-times. It seems to indicate the reinvestment and a likely over-investment of travel time savings in supplementary travel. It leads to the limit of the urban and transport policy in terms of regulation of mobility and urban sprawl. The third part deals with the expected substitution between travel time and activity time and question their relationships and the way to represent the derived demand of travel. Our analysis of the temporal dimension of the individual mobility is based on the idea that the choice of travel time is both an access cost to activity and an activity in itself. A microeconomic model is proposed to integrate the double role of travel time. And a duration model is estimated for the travel time budgets of Lyon. It reveals the influential variables relative to the individual attributes, it indicates relationships with other activities duration and characterises the temporal dynamics of the travel time process

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VI-477 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 345-376. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.