Contribution à l'élaboration d'une description de référence du Shimaoré

par Haladi Madi

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Denis Creissels.

Soutenue en 2005

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Le comorien est la langue parlée dans les quatre îles des Comores. Il est composé de quatre langues qui se subdivisent en deux sous-ensembles : le shingazidja-shimouali et le shindzouani-shimaoré. Le présent travail porte sur le shimaoré qui est le parler de l'île de Mayotte. Il s'agit d'une analyse phonétique, phonologique, morphologique, prosodique et grammaticale. Organisée en 5 chapitres, l'étude commence par une analyse phonétique qui consiste à décrire phonétiquement les sons de la langue. Ensuite, la description phonologique qui permet d'étudier la pertinence des distinctions phoniques et dégager les phonèmes potentiels de la langue tant sur le plan vocalique que consonantique. Elle nous permet également de discuter le statut des consonnes complexes puisqu'il est question de savoir si nous devons les considérer comme étant monophonématiques ou biphonématiques. L'analyse nous a démontré qu'il faut les prendre comme étant des biphonématiques. L'étude prosodique nous permet de définir le statut du shimaoré sur cet angle là. Notre analyse a démontré que la langue mahoraise est incontestablement accentuelle comme le swahili. La différence, c'est qu'elle est à accent libre alors que le swahili est à accent fixe. Quant à l'analyse morphologique, elle nous permet de voir que le système de classes nominales du shimaoré s'est écarté en partie du modèle Proto-bantu. En effet, en Proto-bantu, d'après les reconstructions, il y a une très bonne correspondance, en terme d'accord, entre la morphologie des noms et la classe à laquelle ils appartiennent; Enfin, l'analyse du système verbal nous permet de voir en shimaoré un système aux tiroirs verbaux beaucoup plus complexes, notamment en ce qui concerne les tiroirs à formatif et dérivationnels. La morphologie verbale nous a dévoilé un système à flexion plutôt préfixale que suffixale.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜A œcontribution to an elaboration of a referential description os shimaore


  • Résumé

    Comorian language is spoken in the four islands of the Comoros. It is composed of four languages gathered in two parts : shingazidja -shimouali and shindzouani- shimaoré. The present work deals wih shimaoré, spoken in Mayotte, and its analysis in the fields of phonology, morphology, prosody and grammar. Organized in five chapters, this study begins by a phonetic analysis describing phonologically the sounds of the language. Then, the phonological description studies the pertinence of phonic distinctions and brings out the potential phonems of language. It also allows us to discuss the statute of complexe consonants, to know if they are monophonematics or biphonematics. This analysis shows that they have to be considered as biphonematics. The prosodic study points the status of shimaoré in that matter. We demonstrate that shimaoré is an accentual language such as Swahili, except that it uses the free accent instead of the fixed accent. According to morphological analysis, we can see that a part of the system of shimaoré nominal classes has deviated from the Proto-bantu model. As a matter of fact, in Proto-bantu, following remakings, morphology of nouns corresponds very well with their class, in terms of agreement. Besides, shimaoré has lost this simple correspondence. Finally, the analysis of the shimaoré verbal system shows a highly complex system of verbal drawers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 768 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 730-768

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.