Description typologique et intelligibilité des langues sifflées, approche linguistique et bioacoustique

par Julien Meyer

Thèse de doctorat en Sciences cognitives. Linguistique

Sous la direction de Jean-Marie Hombert.

Soutenue en 2005

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Les langues sifflées, liées à des biotopes particuliers, représentent un patrimoine oral peu étudié. Elles sont analysées ici dans leur diversité suite à un travail de terrain et à des collaborations dans une dizaine de communautés linguistiques du monde entier. La parole sifflée s'appuie sur des éléments phonétiques de la voix parlée d'origine pour communiquer à distance ou dans le bruit ambiant. Elle permet donc une intelligibilité élevée des phrases dans des conditions contraignantes d'écoute. La description typologique de ces langues développée à partir des enregistrements collectés a permis de faire émerger différentes stratégies de transposition de la voix en sifflements. Celles ci dépendent de la phonologie des langues concernées. Une étude comparée de la voix parlée, de la voix criée et de la parole sifflée a montré que le sifflement permet de prolonger la stratégie acoustique de lutte contre le bruit à mesure que la distance de communication s'allonge. Il permet donc à la parole humaine de développer naturellement des propriétés qui élaborent un véritable système de télécommunication. Afin d'analyser ces différents aspects, la méthodologie proposée fait appel aux outils de la phonétique, de la phonologie, de la bioacoustique, de la sociolinguistique, de la psychoacoustique et de la psycholinguistique.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Whistled languages, which are linked to particular biotopes, represent a few studied valuable oral patrimony. They are analysed here in their diversity thanks to a fieldwork and collaborations done in ten linguistic communities. Whistled speech relies on phonetic elements of the original spoken voice in order to communicate in the distance or in the ambient noise. It therefore enables high intelligibility of sentences in difficult conditions of listening. The typological description developed thanks to the collected data has made emerge different strategies of transposition of the voice into whistling. They depend on the phonology of the concerned languages. A comparative study of the spoken voice, the shouted voice and the whistled speech has shown that whistling enables to prolong the acoustic strategy of overcoming noise as the distance of communication increases. It therefore enables the human speech to naturally develop properties, which elaborate a true system of telecommunication. In order to analyse these different aspects, the proposed methodology uses the tools of phonetics, phonology, bioacoustics, sociolinguistics, psychoacoustics and psycholinguistics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VIII-312 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 244-255

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.