Interactions enseignant-élèves et situations d'enseignement-apprentissage en optique géométrique

par Njoud Tachoua

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Soutenue en 2005

à Lyon 2 en cotutelle avec Tunis .


  • Résumé

    Le domaine de la physique étudié est l'optique géométrique. Le contexte institutionnel est celui de la classe de Première de l'enseignement secondaire, filière scientifique. Le travail porte sur la relation entre les interactions enseignant-élèves et élève-élève et la construction de la compréhension conceptuelle chez les élèves du point de vue de la modélisation et de l'utilisation des registres sémiotiques. La méthode choisie est celle de l'étude de cas dans une classe réelle, basée sur l'enregistrement continu des productions verbales et des gestes d'une paire d'élève et de l'enseignant. Notre principal résultat est que les deux élèves se sont approprié un langage lié à la modélisation et ont réussi l'utilisation l'un des registres qui est le schéma en collaborant ensemble et en interagissant avec l'enseignant. Leurs verbalisations nous ont montré qu'ils ont construit une compréhension conceptuelle de la notion de décomposition en points d'un objet lumineux et de la formation des images à travers une lentille et un miroir.

  • Titre traduit

    Teacher-students interactions and teaching-learning situations in geometrical optics


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The studied domain of Physics is geometrical Optics. The teaching sequence takes place at grade 11 (scientific route) of upper secondary school. Our objective is to analyse the nature of the links between teacher-students and student-student interactions and the evolution of students' understanding of Physics concepts. For us an essential aspect of the Physics concepts is their capability to ensure modelling processes and to articulate a representation in various semiotic registers. We chose a case study methodology in a normal class, grounded upon the complete recording of the verbal and gesture activity of the teacher and of two students. Our main result is that students have acquired a modelling language and that they successfully used a given semiotic register (the schematic register) by collaborating each other and with teacher. Their verbalisation shows that they have constructed a conceptual comprehension of the decomposition in elementary points of an object and of image formation through converging lens and mirror.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (126 f., 257, 447 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 120-125

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Centre Doc Recherche (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 2005 TAC

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF 2024
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.