Étude comparative de l'infection des lymphocytes T CD4+ et T CD8+ par HTLV-1 in vivo et ex vivo, et implication dans la genèse de la leucémie/lymphome T de l'adulte

par David Sibon

Thèse de doctorat en Oncogénèse virale

Sous la direction de Eric Wattel.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    HTLV-1 est l'agent étiologique de la leucémie/lymphome T de l'adulte (ATLL). In vivo, ce rétrovirus infecte les lymphocytes T CD4+ et CD8+. Cependant, l'ATLL est toujours de phénotype CD4+. Nous montrons qu'in vivo, chez les sujets infectés sans ATLL, les lymphocytes infectés T CD4+ et CD8+ sont en expansion clonale, le degré d'expansion étant significativement plus important pour les T CD4+. Les lymphocytes T clonés à partir des PBMCs de ces sujets sont caractérisés par une intense prolifération spontanée, prédominant sur les T CD8+ et corrélée à l'expression de tax. L'expansion clonale des cellules infectées repose sur deux mécanismes distincts : la prolifération des CD4+ et l'accumulation des CD8+. Cette prolifération dépend de l'expression de tax. Les lymphocytes T CD4+ exprimant tax présentent des anomalies cytologiques caractéristiques d'une instabilité génétique. Ainsi, l'infection par HTLV-1 établit un phénotype préleucémique restreint aux clones T CD4+ infectés


  • Pas de résumé disponible.

Consulter library

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 609 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/163bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.