Purifaction de l'hydrogène sur catalyseurs microstructuré pour une application embarquée

par Gabriele Germani

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Yves Schuurman.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Les véhicules à pile à combustible, alimentée par de l'hydrogène, représentent une solution prometteuse pour limiter la pollution urbaine. L'hydrogène présentant des risques de stockage et de distribution, il semble intéressant de le produire à bord de la voiture, à partir d'un autre carburant tel que l'essence. Cette transformation se fait dans une succession d'unités. L'objectif est d'obtenir un mélange de gaz à forte teneur en hydrogène mais à très faible teneur en CO car le CO empoisonne la pile. La réaction de water-gas shift est une étape clé du procédé ; elle convertit CO en CO2 par réaction avec l'eau et fournit une quantité d'hydrogène supplémentaire. Des catalyseurs CuO/ZnO/Al2O3 et Pt/CeO2/Al2O3 ont été préparés sur microstructures par imprégnation d'une couche d'alumine et par déposition d'une barbotine préparée à partir d'un catalyseur industriel. Des préparations avec des liants différents ont été comparées par rapport à l'adhérence de la couche et à l'activité catalytique. Une étude cinétique a été menée sur le catalyseur micro structuré Pt/CeO2/Al2O3 en ajustant les données expérimentales à différentes équations de vitesse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (163 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 134 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/200bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.