Représentation de l'espace et intégration multisensorielle dans l'aire ventrale intrapariétale du primate

par Marie Avillac

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Jean-René Duhamel.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Le but de cette thèse est de décrire les mécanismes neuronaux à l'origine des représentations sensorielles, et comprendre comment celles-ci fusionnent afin de produire une perception unifiée de l'espace multimodal. Notre modèle est l'aire ventrale intrapariétale (VIP), site de convergence multisensorielle dédié au traitement des informations spatiales. Notre méthode d'investigation s'appuie sur des enregistrements extracellulaires chez le primate en comportement. Nous démontrons que la représentation multisensorielle de l'espace dans VIP n'exige pas un cadre de référence commun, et qu'il y coexiste plusieurs codages possibles, au niveau unitaire et populationnel. De plus, les neurones de VIP intègrent des entrées de plusieurs modalités sensorielles de manière non linéaire et leurs réponses sont amplifiées ou déprimées en fonction de règles spatio-temporelles précises. Les interactions identifiées au niveau unitaire sont corrélées au comportement de détection multisensorielle


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (259 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 385 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/197bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.