Régulation du transport du glucose et de la glycolyse chez la levure Kluveromyces lactis : caractérisation des facteurs de transcription KlGerl, KlGer2 et Sck1

par Helen Neil

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Micheline Wésolowski-Louvel.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Chez la levure Kluyveromyces lactis, le gène de perméase de glucose de faible affinité RAG1 et les gènes glycolytiques sont induits par de fortes concentrations extracellulaires de glucose. Afin d'élucider les mécanismes moléculaires responsables de la régulation de ces différents gènes, les facteurs de transcription KlGcr1 et KlGcr2 ont été étudiés. Ils sont spécifiques des gènes glycolytiques et assurent un niveau de transcription élevé de ces gènes en présence de glucose. Ils contrôlent également le gène de perméase RAG1, mais par un mécanisme indirect. Dans un second temps, l'étude du facteur de transcription Sck1 a été abordée. Contrairement à KlGcr1 et KlGcr2, Sck1 contrôle directement à la fois le gène RAG1 et les gènes glycolytiques, en se fixant à leurs régions promotrices. Ceci démontre l'existence d'une régulation coordonnée du transport et du catabolisme du glucose. Sck1, régulé par phosphorylation, intervient en aval de la caséine kinase I Rag8 dans cette voie de signalisation du glucose.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (127 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 220 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/213bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.