Interaction de la créatine kinase mitochondriale avec des membranes biomimétiques : liposomes, monocouches de Langmuir

par Nathalie Vernoux

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Christian Val.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    La créatine kinase mitochondriale (CKmt) est une protéine octamérique qui, in vivo, est associée à la face externe de la membrane mitochondriale interne. La liaison de l'enzyme, via des lysines C-terminales, à des liposomes contenant des phospholipides acides affecte la fluidité membranaire et entraîne une modification conformationnelle de la CKmt. Nous avons étudié par la technique de Langmuir couplée à la microscopie à l'angle de Brewster le comportement interfacial de la protéine en l'absence et en présence de phospholipides. En l'absence de monocouche, elle s'adsorbe spontanément à l'interface air/eau et doit donc posséder des zones hydrophobes accessibles. En présence de monocouches constituées de phospholipides acides ou zwitterioniques, à chaînes saturées ou insaturées, les isothermes ont un profil différent selon la présence ou non de charges négatives et la pression de surface au moment de l'injection. La présence de phospholipides acides facilite l'adsorption de la protéine


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (226 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 329 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/207bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.