Contribution à l'étude d'un procédé de transport d'hydrogène dans les hydrocarbures cycliques pour l'industrie automobile

par Gabriela Victoria Santa Cruz Bustamante

Thèse de doctorat en Génie chimique

Sous la direction de Didier Ronze, Michel Forissier et de Isabelle Pitault.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Une solution alternative au stockage physique d'hydrogène et à sa production par vaporéformage consiste à le stocker par voie chimique sous forme d'hydrocarbures saturés cycliques. Elle met en oeuvre une simple réaction de déshydrogénation catalytique. La forte endothermicité de cette réaction nécessite cependant l'utilisation d'un réacteur à paroi catalytique, qui assure un meilleur transfert thermique qu'un lit fixe granulaire. La combustion d'une partie de l'aromatique produit (réaction exothermique) est envisagée pour fournir les calories requises par la réaction de déshydrogénation. L'ensemble constitue un réacteur autotherme. Les catalyseurs de déshydrogénation et de combustion (Pt/γ-Al2O3) ont été déposés en fine couche (50µm) sur la paroi métallique du réacteur afin de mesurer les cinétiques des réactions mettant en oeuvre le méthylcyclohexane et le toluène. Des activités et des sélectivités élevées ont été obtenues avec ce système (sélectivités supérieurres à 99,5 %)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (226 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 166 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/159bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.