Caches multiples et cartes programmables pour un calcul progressif et interactif de l'éclairement global

par Gabriel Fournier

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Bernard Péroche.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Avec l'objectif de l'interactivité, le calcul d'images de synthèse nécessite de faire des compromis entre vitesse et qualité. Une méthode progressive qui génère des images dont la qualité s'améliore petit à petit est proposée. Cette méthode repose sur la subdivision progressive et adaptative de plusieurs maillages faisant office de caches d'échantillons qui permettent de réduire la quantité de calculs. Pour obtenir un éclairement réaliste le plus rapidement possible, la méthode fait appel à la carte graphique pour échantillonner la luminance provenant de sources surfaciques. La programmabilité du matériel récent permet de modifier la rastérisation pour obtenir un échantillonnage perturbé dont la qualité est supérieure à celle obtenue par un échantillonnage régulier. Le calcul de l'éclairement indirect est également accéléré grâce à une représentation simplifiée de la scène et à une projection matérielle hémisphérique permettant un échantillonnage plus adapté qu'une projection perspective


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (129 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 135 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/196bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.