Synthèse et caractérisation de Nitrure de Bore à mésoporosité organisée

par Philippe Dibandjo Nounga

Thèse de doctorat en Chimie minérale

Sous la direction de Philippe Miele et de Laurence Bois.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Les méthodes développées dans ce travail de thèse reposent sur la polycondensation de borazines, d'une part, en présence d'agents structurants, et d'autre part, dans des nanomoules de silice et de carbone. Après céramisation du précurseur en nitrure de bore (BN), les matériaux ont été étudiés par diffraction de rayons X, par mesures d'isothermes d'adsorption/désorption d'azote, et par microscopie électronique à transmission. En particulier, un nitrure de bore mésoporeux présentant une surface spécifique élevée (800 m2/g), un volume mésoporeux important (0,6 cm3/g), et une distribution étroite de taille de pores (4 nm) a été ainsi obtenu. L'organisation hexagonale ou cubique du moule de carbone a pu être conservée lorsque son élimination est réalisée au moyen d'un traitement thermique sous ammoniac. L'organisation provenant du moule de silice n'est que partiellement préservée. La mésoporosité de ce composé est préservée sous atmosphère inerte jusqu'à 1500°C


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (204 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 245 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/189bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.