Influences des états alimentaires sur le système olfactif chez le rat

par Alexandre Apelbaum

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Michel Chaput.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Le système olfactif est une structure sensorielle primordiale pour l'analyse de l'environnement. Cette fonction l'oblige à constamment s'adapter aussi bien aux changements internes des besoins de l'organisme qu'aux modifications de l'environnement externe. Malgré le nombre d'études et les avancées considérables réalisées ces dernières années, son fonctionnement reste encore largement méconnu. Nos travaux portent sur la modulation du système olfactif en fonction des états alimentaires. Au niveau électrophysiologique, nous observons une modification de l'activité spontanée et de la réactivité des cellules mitrales du bulbe olfactif aux stimulations olfactives en fonction des états alimentaires. Au niveau comportemental, nous observons également une modification du pouvoir de détection olfactive suite à l'administration intracérébroventriculaire d'orexine ou de leptine, molécules impliquées dans la régulation énergétique. Ces travaux permettent d'approfondir les connaissances sur les influences des états alimentaires sur le système olfactif en démontrant pour la première fois que l'acuité olfactive peut-être modulée par la faim ou la satiété


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (130 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 294 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/184bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.