Développement d'une nouvelle génération de catalyseurs d'hydrotraitement à haute teneur en phase active

par Daisy Genuit

Thèse de doctorat en Chimie physique et technique

Sous la direction de Pavel Afanasiev.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Ce travail fait partie d'un effort de recherche visant à réduire la teneur en soufre des carburants pour satisfaire aux nouvelles normes européennes. L'objectif de ce travail est de développer une nouvelle génération de catalyserus à haute teneur en phase active à base de sulfure de molybdène promu par le cobalt ou le nickel. Ces catalyseurs sont obtenus par la précipitation du thiodimolybdate d'ammonium avec un sel ou complexe du cobalt ou nickel. Cette réaction s'effectue dans un solvant mixte (eau, éthylène glycol, surfactant organique). La formation des phases mixtes CoMoS et NiMoS obtenues par activation thermique du produit issu de la précipitation génère des catalyseurs jusqu'à 6 fois plus actifs que les catalyseurs commerciaux en HDS du 4,6-diméthyldibenzothiophène. L'adjonction d'alumine pendant la préparation permet non seulement d'augmenter l'activité catalytique de ces solides mais suggère une possible mise en forme ultérieure afin de leur conférer une morphologiee adaptée aux réacteurs industriels d'hydrodésulfuration


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (144 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 181 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/89bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.