Action des psychotropes sur la neurotransmission centrale : étude in vivo utilisant de nouvelles méthodes microséparatives

par Nadia Benturquia

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Luc Denoroy.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L'objectif de travail de thèse est la mise au point de nouvelles méthodes biochimiques d'étude in vivo de différentes classes de neurotransmetteurs et d'agents pharmacologiques. Deux études utilisant la microdialyse intracérébrale ont été menées chez le rat. La première avait pour objectif de suivre in vivo, simultanément et en continu, le vigabatrin et ses molécules cibles : l'acide γ-aminobutyrique, le glutamate et l'aspartate. Pour cella une nouvelle méthode microanalytique d'électrophorèse capillaire couplée à la détection de la fluorescence induite par laser (CE-LIFD) a été mise au point permettant la mesure simultanée tous ces composés dans les microdialysats. La seconde étude concernait des antidépresseurs (des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine). L'objectif est de préciser l'interaction fonctionnelle entre les 2 énantiomères du citalopram au niveau du transporteur de la sérotonine et de déterminer si le Rcitalopram module les effets du Escitalopram, de la fluoxetine et de la paroxetine. Une méthode de CE-LIFD, basée sur la détection de la fluorescence native de la sérotonine, dans les microdialysats a dû être développée


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (160 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 160 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/124bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.