Caractérisation des interactions entre les cellules hépatiques et les souches sauvage et vaccinale du virus de la fièvre jaune : application à l'étude de virus fièvre jaune chimériques utilisés pour le développement d'un vaccin contre la dengue

par Anabelle Lefeuvre

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Vincent Deubel.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    La souche vaccinale 17D du virus de la fièvre jaune (FJ) est utilisée pour développer de nouveaux vaccins, tels que les virus ChimeriVaxTM-Dengue, contre la dengue (DEN). Nous avons souhaité caractériser l'atténuation du virus 17D et de ces chimères en terme d'interaction avec les cellules hôtes. Les virus FJ et DEN sauvages étant potentiellement hépatotropes chez l'homme, nous avons étudié in vitro sur une lignée hépatique HepG2, et in vivo chez le singe, l'hépatotropisme des virus 17D et ChimeriVaxTM-DEN par rapport aux souches sauvages. Les résultats révèlent l'importance des études in vivo pour juger du caractère atténué d'un virus. L'étude in vitro montre que les virus ChimeriVaxTM-DEN ont un comportement et des propriétés différentes de leurs virus parentaux. Cependant, l'étude in vivo confirme leur atténuation en terme d'hépatotropisme, semblable à celle du virus 17D, et complète les études menées jusqu'alors pour l'évaluation de ces candidats vaccins, actuellement en essai clinique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (202 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 352 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/99bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.