Traitement d'effluents gazeux chargés en composés organiques volatils par oxydation biologique : approche écologique des communautés microbiennes

par Sandrine Bayle

Thèse de doctorat en Écologie microbienne

Sous la direction de Jean-Louis Fanlo.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Dans le cadre de la réduction des émissions atmosphériques des Composés Organiques Volatils (COV), de nombreux travaux visent à optimiser la gestion des procédés biologiques utilisés pour traiter ces effluents. Ce travail de thèse est axé sur le fonctionnement de la microflore et plus particulièrement sur la mise en place de la communauté microbienne impliquée dans la dégradation des COV (phase d'acclimatation). La caractérisation de la microflore, par l'évaluation de la densité, de la diversité, et de l'activité de biodégradation, a été réalisée au sein d'unités pilotes alimentées par des effluents gazeux contenant onze COV (composés oxygénés, aromatiques et chlorés). Ce travail a notamment mis en évidence que : - la stratégie (fortes concentrations en polluants : 7,7 g. M-3) actuellement employée pour acclimater la flore n'est pas adaptée. - l'élimination des onze composés est associée à une microflore dominante hétérogène. - lors du démarrage, le mode d'introduction des polluants (simultané ou progressif) a peu d'impact sur le fonctionnement des réacteurs


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (204 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 194 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/108bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.