Apport de la cytogénétique moléculaire dans le démembrement des lymphomes B cutanés primitifs

par Arnaud de La Fouchardière

Thèse de doctorat en Génétique moléculaire

Sous la direction de Françoise Berger.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Les lymphomes B cutanés forment un groupe hétérogène. Nous avons étudié les corrélations histocliniques notamment du lymphome de la zone marginale qui est de bon pronostic et qui s'associe parfois à une borréliose. Nous avons confirmé la faisabilité d'appositions de tissu congelé avec infiltrat dermique dense et procédé, dans 13 cas, par une technique de FISH à la recherche d'anomalies cytogénétiques, connues comme récurrentes dans lymphomes de la zone marginale et folliculaires extra-cutanés. (Trisomie des chromosomes 3, 7, 12 et 18, translocation t(14;18)IGH/BCL2 et cassure dans le locus du gène MALT1 en 18q21). Seules 2 trisomies du chromosome 3 ont été détectées dans lymphomes de la zone marginale, confirmant le caractère récurrent de cette anomalie dans la peau. Les anomalies de structures impliquant MALT1 ne sont pas fréquentes. La recherche d'autres anomalies impliquées dans la lymphomagènese des lymphomes B cutanés primitifs doit être poursuivie


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (196 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 206 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/49bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.