Approche physiopathologique et chronobiologique de la trypanosomose Africaine expérimentale

par Céline Chevrier

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Raymond Cespuglio.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    La trypanosomose humaine Africaine ou maladie du sommeil provoquée par Trypanosoma brucei (T. B. ) gambiense ou rhodesiense évolue généralement en deux stades, parfois difficiles à distinguer. Les symptômes du premier stade lymphatico-sanguin sont aspécifiques alors que le stade méningo-encéphalitique se manifeste par des signes neurologiques et l'apparition des troubles du cycle veille-sommeil. Dans un modèle expérimental de rat infecté par T. B. Brucei, nous avons décrit une évolution similaire en deux stades : un premier stade ne présentant pas de symptômes évidents suivi d'un second stade où une altération majeure des rythmes circadiens est observée. Le deuxième stade débute à l'apparition d'un syndrome clinique, associant anorexie, cachexie, hypothermie et hypo-activité. Ce syndrome peut apporter une aide intéressante dans la compréhension des mécanismes physiopathologiques et la mise au point de protocoles de recherche de traitements

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 278 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/74bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.