Utilizacion del analisis polinico para la reconstruccion de la vegetacion, clima y estimacion de paleoaltitudes a lo largo del arco alpino europeo durante el Mioceno (21-8 m. A. )

par Gonzalo Jiménez Moreno

Thèse de doctorat en Paléontologie

Sous la direction de Jean-Pierre Suc et de Pascual Rivas Carrera.


  • Résumé

    Une étude palynologique a été conduite sur de nombreuses localités du Miocène (21-8 Ma) de l'arc alpin européen, avec comme objectif principal la reconstitution de la végétation et, en conséquence, du climat et de son évolution. Une dégradation de la végétation et du climat, confirmée par la quantification des paramètres climatiques à partir des données polliniques, a été observée au cours du Miocène en Europe et interprétée comme la conséquence du refroidissement climatique progressif survenu sous l'effet conjoint d'une glaciation antarctique et de la surrection alpine. On a pu caractériser à partir ds résultats polliniques un gradient thermique et pluviométrique latitudinal en Europe occidentale et des fluctuations climatiques en relation avec les cycles de Milankovitch. Les paléoaltitudes des reliefs proches des bassins sédimentaires investis montrent la surrection progressive de l'arc alpin pendant le Miocène moyen. L'analyse des kystes de dinoflagellés a permis l'établissement d'une biozonation pour la Paratéthys Centrale (Bassin Pannonique)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (312 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 380 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/50bis
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Observatoire de Lyon. Bibliothèque-Cartohèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : AUT- JIM 2005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.