Implication des récepteurs de type Toll dans la production d'interférons et l'initiation des réponses immunitaires antivirales

par Thomas Delale

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Francine Brière.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Les interférons (IFN)-a sont des cytokines clés des défenses antivirales, mais les mécanismes conduisant à leur production restent méconnus. Etant données les fonctions critiques des récepteurs de type Toll (TLR) dans la détection de pathogènes et dans l'induction des IFN-a, nous avons étudié leur rôle dans l'initiation des réponses immunitaires antivirales in vivo et in vitro et démontré le rôle critique de TLR9 dans l'induction de la production d'IL-12 lors de l'infection par MCMV, contrastant avec une sécrétion d'IFN-a plus flexible, successivement dépendante puis indépendante des cellules dendritiques (DC) plasmacytoïdes et des TLR. TLR9 contrôle la production d'IFN-γ par les cellules NK, tandis que leur potentiel cytotoxique est maintenu. Globalement, la détection des virus par les TLR est critique pour assurer des réponses antivirales rapides, mais se coordonne à des mécanismes indépendants des TLR suffisant à établir une immunité adaptative et une relative résistance à l'infection


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (233 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 673 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/69bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.