Towards contextual ontologies requirements and formalization

par Ahmed Arara

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Djamal Benslimane et de Robert Laurini.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Les ontologies de domaine sont prévues pour fournir une compréhension généralement partagée parmi plusieurs communautés d'utilisateur. Les ontologies comportent des concepts, des instances, des liens entre concepts, et des axiomes. Ces derniers sont employés pour modéliser explicitement les phénomènes du monde réel d'un domaine spécifique. En réalité, un ensemble d'applications d'un domaine spécifique emploie différentes ontologies. Par conséquent, les différentes représentations de la même entité du monde réel existent en raison de divers mécanismes abstraits, des points de vue, du niveau de détails, et d'intérêt de l'utilisateur. Dans les dernières décennies, la notion du contexte a été utilisée par l'Intelligence Artificielle (IA) et l'informatique en tant qu'élément pour abstraire et établir les modèles conceptuels, systèmes de représentation de la connaissance, et très récemment dans les applications contextuelles. Dans notre recherche, l'information contextuelle est prise en compte en adoptant la notion du contexte et en l'intégrant dans la description des éléments ontologiques (concepts, rôles, objets, attributs, etc. ). Notre objectif est d'exprimer les éléments ontologiques dépendants du contexte comme un ensemble de données avec des perspectives multiples en utilisant les logiques de description. Plus précisément, nous étudions une approche pour décrire les ontologies qui partagent l'entité du monde réel avec des représentations multiples. Notre recherche est focalisée sur deux secteurs : (i) les besoins des ontologies avec des représentations multiples et (ii) un formalisme pour exprimer les ontologies de domaine qui peuvent exister dans différents contextes. Cette recherche a été motivée par le fait que les représentations peuvent changer selon différents critères tels que le point de vue, la granularité d'information disponible, la classification des concepts, le temps, l'espace, etc. En fait, les repréeentations multiples des phénomènes du monde réel sont de plus en plus standardisés


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (190 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 179 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/80bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.