États de mal épileptiques non convulsifs : phénoménologie, Étiopathogénie, approches nosographiques

par Pierre Thomas

Thèse de doctorat en Neurophysiologie

Sous la direction de François Mauguière.

Soutenue en 2005

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Les états de mal épileptiques non convulsifs (EMNC) réalisent des épisodes prolongés de déstructuration de la conscience. L'état d'absence (EA), forme généralisée d’EMNC est un syndrome électro-clinique hétérogène. Nos contributions indiquent que 4 groupes peuvent être individualisés. Les EA « typiques », de pronostic favorable, s'inscrivent dans le cadre d'une épilepsie généralisée idiopathique (EGI) et sont constitués par la répétition sérielle ou continue d'absences typiques. Les EA « atypiques » compliquent une épilepsie généralisée symptomatique ou cryptogénique et sont de pronostic moins favorable. Un tableau similaire est parfois réalisé lors de l’aggravation syndromique paradoxale d’une EGI sous antiépileptiques inadaptés. Les EA "de novo" du sujet âgé sont caractérisés par des facteurs de provocation toxiques et/ou métaboliques et ont la signification de crises symptomatiques aiguës. Les EA avec éléments focaux s'observent dans le contexte d'une épilepsie partielle préexistante et peuvent constituer l’évolution d’un état de mal partiel complexe (EMPC) extra-temporal. Dans les formes partielles d’EMNC, l’EMNC frontal correspond tantôt à un EMNC partiels simple, tantôt à un EMPC. Des formes de transition avec les EA sont caractéristiques. Les réseaux épileptogènes désorganisés sont variables

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 400 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2005/9bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.