Les décadences dans la philosophie de Nietzsche

par Johan Grzelczyk

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Catherine Kintzler.

Soutenue en 2005

à Lille 3 .


  • Résumé

    Derrière les diverses manifestations de la décadence et ses multiples champs d'application (esthétique, moral, politique) exposés par la philosophie nietzschéenne, on fait l'hypothèse qu'il existe une véritable pensée de la décadence, celle-ci se structurant autour d'un schéma explicatif principiel que nous identifions comme unité contradictoire. Une telle démarche suppose que l'on définisse parallèlement de manière synthétique ce à quoi s'oppose la décadence - à savoir la santé comprise comme attribut de la volonté de puissance. Cet angle d'attaque permet de faire apparaître la cohérence forte de la philosophie nietzschéenne puisque se révèle ainsi, autour du concept de décadence, la nécessité des liens qui unissent entre eux les principaux concepts de Nietzsche (notamment : volonté de puissance, éternel retour, amor fati)

  • Titre traduit

    Decadences in Nietzsche's philosophy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (384 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 369-380

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2005-7-1
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2005-7-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.