Les "îles soeurs" : une sociologie historique comparée de la contestation nationalitaire en Corse en et Sardaigne

par Christophe Roux

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Maurizio Cotta et de Michel Hastings.

Soutenue en 2005

à Lille 2 .


  • Résumé

    La contestation nationalitaire corse, phénomène à la fois original et négligé en France, est largement perçue par le biais culturaliste des spécificités historiques insulaires et méditerranéennes. La thèse entend questionner cette interprétation en saisissant la genèse de cette mobilisation dans le cadre d'une comparaison socio-historique avec le cas sarde qui partage avec l'île française bon nombre de caractéristiques historiques, géographiques, culturelles et économiques similaires. Elle saisit le processus d'interaction entre la pénétration de l'Etat en périphérie et les cycles de mobilisations que celle-ci a suscités avant et après la Seconde guerre mondiale. Elle permet ainsi de grandement relativiser le poids des facteurs culturels et de l'histoire pour affiner les éléments d'explication sociopolitique résidant tant dans les caractéristiques propres de la mobilisation que dans les conditions de sa réception dans l'espace politique régional et désenclave des phénomènes nationalitaires en mobilisant les outils propres à la sociologie de l'action collective

  • Titre traduit

    The "sister islands " : A comparative historical sociology of nationalist contention in Corsica and Sardinia


  • Résumé

    The Corsican nationalist protest, which is an original and neglected phenomenon in France, is usually interpretated in a culturalist way that insists on the impact of insular and Mediterranean historical peculiarities. This dissertation intends to question such an interpretation by studying the genesis of this mobilisation within the framework of a socio-historical comparative perspective with the Sardinian case (that shares a number of common historical, geographical, cultural and economic features with Corsica). It considers the interactive process between state penetration in periphery and mobilisation cycles that it provoked before and after WWII. This approach leads to relativise the impact of cultural and historical features and to improve the elements of socio-political explanation that lie both in the specific characteristics of these nationalist mobilisations and in the conditions of their reception within the regional politicial space ; it gives the opportunity to mix the study of nationalism with the sociology of collective action

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par L'Harmattan à Paris

Corse française et Sardaigne italienne : fragments périphériques de construction nationale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (594-XXII p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 543-594

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque Droit-Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50 374-2005-14 bis

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque Droit-Gestion.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 0843.49932/07
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1101-2005-23
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par L'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Corse française et Sardaigne italienne : fragments périphériques de construction nationale
  • Dans la collection : Logiques politiques
  • Détails : 1 vol. (221 p.)
  • ISBN : 978-2-336-30255-3
  • Annexes : Bibliogr. p. 203-[222]. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.