Contribution à l'étude qualitative des représentations/conceptions de l'alternance éducative : apprentissages et organisations de formations : le cas d'apprenants jeunes et adultes dans des dispositifs de l'enseignement supérieur

par Caroline Nowé

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jean Clénet.

Soutenue en 2005

à Lille 1 .


  • Résumé

    A travers une approche complexe du système alternance, nous nous proposons de contribuer à la compréhension des représentations d'apprenants dans des dispositifs de formation en alternance postbaccalauréat. Nous choisissons comme point d'entrée le concept de représentation pour appréhender le micro niveau de l'alternance, celui qui concerne l'apprenant et ses interactions avec l'organisation alternance. Celles-ci présentent tous les symptômes de la complexité notamment par l'imprévisibilité et l'aléatoire relatifs qui y règnent. Ainsi, la complexité devient une propriété singulière du domaine du vivant, des hommes, des organisations et des apprentissages qu'ils conçoivent. Mais la complexité n'est pas seulement une propriété naturelle des phénomènes, c'est aussi un changement de regard du point de vue du chercheur. Ainsi, par exemple, dans l'alternance, l'apprenant est confronté à deux mondes, celui de l'école et celui de l'entreprise, mais où la place du tiers, la sienne, reste à construire. Du point de vue de l'apprenant, l'alternance peut ainsi être considérée comme un " entre-deux ", comme une interface entre un " système école" et " un système entreprise" qu'il tente de s'approprier souvent laborieusement en gérant de multiples contradictions.

  • Titre traduit

    Contribution to the qualitative study of the representations/conceptions of the educational alternation : learnings and organizations of trainings : the case of young and adults learning people in devices of the higher education


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Notre recherche consiste à comprendre et à tenter de modéliser ce que vivent les apprenants en alternance. Nous nous intéressons à leurs visions subjectives, aux scénarios intérieurs qu'ils construisent dans le " système alternance ", leur permettant d'attribuer un sens à leur propre réalité. Notre recherche laisse apparaître que l'apprendre en alternance est un processus complexe de réorganisation du modèle cognitif entre autres. Les temporalités constituent un facteur majeur dans cc processus. Ainsi, la prise de conscience de l'apprentissage est toujours en retard sur l'action, ce qui remet en question les modèles classiques. Les temps conjugués permettent la complexification des représentations initiales qui peuvent alors devenir des conceptions, des représentations en action, davantage finalisées et internes à l'acteur. Dans cette complexification des représentations, la qualité des organisations de formation va jouer un rôle important, en aidant l'apprenant à donner du sens à ce qu'il vit, à développer ses finalités propres À ce titre, il nous semble que la fonction accompagnement des apprenants en alternance devient alors l'enjeu premier.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (443 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 335-339. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50377-2005-27
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50377-2005-28
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.