Une logique manageriale dans le secteur public : le cas des Instituts d'Administration des Entreprises au sein des universités

par Laetitia Laude

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Pierre Louart.

Soutenue en 2005

à Lille 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons choisi de nous intéresser à la création et au développement des Instituts d'Administration des Entreprises (IAE). Le développement des lAE reflète selon nous les tensions et les contradictions entre les différentes raisons d'agir dans le secteur public : au nom de l'Etat, au nom d'un établissement, au nom de valeurs. L'étude longitudinale de ce développement nous a en particulier permis de rendre compte d'un double processus : -l'introduction de l'enseignement et des sciences de gestion à l'université -la naissance d'instituts autonomes ayant en charge la formation et la recherche et baignant dans un environnement complexe (tutelles, concurrence. . . ). Pour bien appréhender le cadre conceptuel de la logique managériale dans le secteur public, nous avons choisi de montrer les possibilités d'innovation et de changement au sein des bureaucraties universitaires en proie aux cercle vicieux bureaucratiques, ainsi cela nous a conduit à nous demander comment le management permet une relecture du phénomène bureaucratique, plus particulièrement à l'université, souvent dépeinte comme réfractaire aux innovations et à la réforme. Nous avons pu mettre en évidence les degrés de liberté dont disposent les bureaucraties publiques et leurs contre parties, bien que leur usage puisse conduire parfois à des dérives. Le processus d'innovation s'apparente à un mouvement d'entrecroisement, de maillage de logiques souvent contradictoires. Dans ce type d'organisation, le pouvoir est une dimension centrale qui joue à la fois comme force de stimulation, et aussi comme énergie de destruction. Le rôle du dirigeant est un facteur clé de l'évolution par la capacité qu'il détient à porter une dynamique de projet.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (512 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 411-438.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50374-2005-27
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50374-2005-28
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.