Une comparaison internationale de l'apprentissage et de la socialisation des policiers en France et en Angleterre : le gardien de la paix et le Police constable

par Damien Cassan

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Lise Demailly et de Dominique Duprez.

Soutenue en 2005

à Lille 1 .


  • Résumé

    Cette thèse s'appuie sur une enquête empirique (observation in situ et entretiens) au sein de la police nationale française et de plusieurs polices anglaises, pour proposer une comparaison internationale de l'apprentissage et de la socialisation des gardiens de la paix et des "police constables ". L'histoire montre l'opposition entre ces deux modèles de police, qui sont néanmoins remis en cause depuis quelques décennies. La thèse analyse dans ces deux pays le processus de recrutement, la formation initiale en école de police, l'apprentissage sur le tas et la socialisation au contact des policiers expérimentés, jusqu'à leur titularisation au bout de deux ans. En Angleterre, la police cherche à recruter sur des critères d'expérience et de qualités de communication, et à former des policiers 'réflexifs' en encourageant le dialogue et une certaine flexibilité par rapport à la règle. Un policier expérimenté (tuteur) accompagne ensuite la recrue dans sa découverte du 'vrai' métier de policier. Cet apprentissage sur le tas est rationalisé et formalisé par un référentiel d'aptitudes très détaillé qui "qualifie" la recrue pour l'accès à l'" independant patrol ". En France, les recrues, plus jeunes, sélectionnées de manière plus scolaire, sont formées à une discipline beaucoup plus stricte (marche au pas, salut militaire, importance de la tenue, du respect hiérarchique, etc. ) qui renvoie davantage aux qualités nécessaires au maintien de l'ordre public.

  • Titre traduit

    An international comparison of police apprenticeship and socialization in France and England : gardien de la paix and police constable


  • Résumé

    L'apprentissage sur le tas de l'élève gardien de la paix est peu organisé et beaucoup plus informel, notamment en raison de l'absence d'un tuteur identifié. L'" intégration" de la recrue passe par une période, de 'retrait' et d'observation sensiblement plus longue. La thèse intègre le concept anglo-saxon de "cop culture" "la culture du patrouilleur policier "). Si ses grands traits caractéristiques se vérifient (avec toutefois quelques nuances) dans les deux polices, la différence la plus significative mise à jour par cette enquête in situ renvoie aux interactions entre la patrouille de police et le public. La recrue française est socialisée à une attitude plus distante (voir indifférente dans certaines situations) face au public et un accent mis sur le répressif, alors que la recrue anglaise intègre des dispositions de dialogue, et d'actions de service aux citoyens plus marquées. Ces observations correspondent à des différences en terme d'" accountability" (action de rendre compte). Malgré des volontés politiques du côté français pour rapprocher la police de la population, et une tendance à la centralisation de l'action policière en Angleterre, nos observations montrent une police française rendant davantage compte à l'Etat, et une police anglaise "accountable " vis-à-vis de sa " communauté ".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (503, 248 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 479-497

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Lilliad Learning Center Innovation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50377-2005-25
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Lilliad Learning Center Innovation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50377-2005-26

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005LIL12016
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.