Détection électrique d'anticorps sériques humains à l'aide d'un nanocapteur

par Lionel Marcon

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Didier Stiévenard et de Oleg Melnyk.

Soutenue en 2005

à Lille 1 .

  • Titre traduit

    Electric detection of human serum antibodies using a nanosensur


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons réalisé un nouveau type de biocapteur consacré à la détection d'une interaction biomoléculaire via un signal électrique. Le principe du dispositif repose sur l'immobilisation de complexes ligand/récepteur entre des nanoélectrodes puis leur caractérisation par un signal électrique. Nous avons choisi l'interaction modèle entre la protéine A, imprimée sur une surface en silicium, et les immunoglobulines issues du sérum humain elles-mêmes reconnues par un anticorps secondaire marqué par des nanoparticules d'or. La première étape analyse la capacité d'un nanogap à capter des biomolécules spécifiques. Les nanocompartiments doivent être accessibles pour confiner les solutions réactives pendant les traitements. Nous avons vérifié ces propriétés à l'aide de la microscopie à force chimique, de mesures d'angle de contact et des nanoparticules d'or fonctionnelles. L'étape suivante a impliqué la conception de microélectrodes. En raison du microgap, un courant direct n'a pas été détecté. Néanmoins, une précipitation à l'argent, catalysée par les nanoparticules, a court-circuité le gap et permis des changements de conductivité facilement mesurables. Enfin, l'expérience principale a exploité deux nanostructures : un large gap noté A (30 → 280 nanomètres) et un gap étroit B (30 → 90 nanomètres). Dans les deux cas, une variation de conductivité a été observée après incubation de l'anticorps secondaire-or. La géométrie A a révélé un comportement ohmique d'après les courbes intensité-tension (courant multiplié par 50). Inversement, un blocage de Coulomb est apparu via la forme B dans lequel le courant (x 5000) est probablement transmis par tunneling dans les particules métalliques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 160-166 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2005-212
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2005-213
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.