Caractérisation des composés organiques volatils dans une atmosphère urbaine sous influence industrielle : de l'identification à la contribution des sources

par Caroline Badol

Thèse de doctorat en Structure et dynamique des systèmes réactifs

Sous la direction de Jean-Claude Galloo et de Nadine Locoge.

Soutenue en 2005

à Lille 1 .


  • Résumé

    Ces travaux ont caractérisé la pollution par les Composés Organiques Volatils d'une atmosphère urbaine sous influence industrielle. Un site récepteur de l'agglomération dunkerquoise a été équipé d'un outil analytique permettant la mesure horaire de 53 COV de septembre 2002 à août 2003. Des profils d'émission des sources de COV influençant ce site ont été établis. L'analyse qualitative des données a mis en évidence plusieurs type de sources: échappements automobiles, évaporation de solvants et carburants, émissions industrielles. Ces dernières sont corrélées à des directions de vent peu fréquentes, qui, lorsqu'elles s'établissent, engendrent de fortes teneurs au site récepteur. L'analyse quantitative des données, basée en partie sur le modèle CMB, a établi que la contribution des sources industrielles aux teneurs ambiantes pour certaines directions de vent atteint plus de 70%. Néanmoins, globalement la contribution des sources urbaines et trafic représente plus de 80%.

  • Titre traduit

    Characterisation of volatile organic compounds in an urban atmosphere influenced by industrial emissions : from identification to contribution of sources


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (270-105 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 256-265

Où se trouve cette thèse ?