Étude de l'implication du stress oxydant induit par les facteurs Rel/NF-kappaB dans la sénescence et l'émergence tumorale

par Karo Gosselin

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Corinne Abbadie.

Soutenue en 2005

à Lille 1 .


  • Résumé

    Le maintien d'un équilibre redox est important pour l'homéostasie cellulaire, les déséquilibres engendrant une augmentation de la quantité de stress oxydant présent dans la cellule et causant des dommages structuraux et fonctionnels. Ln vitro comme in vivo, ces dommages ont un rôle important à jouer dans divers processus comme la sénescence et d'autres événements qui y sont associés, tels que la mort des cellules et la transformation cellulaire. Les facteurs Rel/NF-kappaB sont une famille de facteurs de transcription connus pour avoir une activité sensible à cet équilibre redox. Ces facteurs participent à diverses fonctions cellulaires telles que l'immunité, l'inflammation, l'apoptose et la prolifération via l'induction de toute une variété de gènes cibles. Dans cette étude nous démontrons que : 1) les facteurs de transcription de la famille Rel/NF-kappaB participent à la sénescence de kératinocytes primaires via l'induction d'un stress oxydant. Ce stress oxydant provient de l'induction d'un gène cible des facteurs Rel/ NF-kappaB, la MnSOD. Cette enzyme mitochondriale dismute les 02°- en H2O2. Ainsi l'augmentation de son expression résulte en une augmentation de la production de H2O2; 2) l'implication de la voie Rel/NF-kappaB>MnSOD>H2O2 semble généralisable à plusieurs types de cellules épithéliales. Par contre, dans les fibroblastes de derme, la sénescence passe par une déplétion des stocks de glutathion, ce qui crée une augmentation du niveau de stress oxydant. Cette déplétion résulte de la production de prostaglandines suite à l'augmentation de l'expression de l'enzyme cyclooxygénase-2 ; 3) les cellules sénescentes meurent majoritairement par autophagocytose de leurs mitochondries et noyaux altérés par le stress oxydant; 4) le stress oxydant généré au cours de la sénescence peut être à l'origine d'une instabilité génomique contribuant à l'émergence de cellules potentiellement tumorales. Dans l'ensemble nous démontrons que, via le stress oxydant, les facteurs Rel/NF-kappaB peuvent avoir un effet pro et anti-oncogénique dans un même type cellulaire au cours d'un seul et même événement, la sénescence.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VIII-205 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 197-205

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2005-75
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2005-76
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.