Microémulsions oxydantes polyphasiques : synthèse et utilisation de catalyseurs amphiphiles optimaux

par Laurent Caron

Thèse de doctorat en Chimie organique et macromoléculaire

Sous la direction de Jean-Marie Aubry et de Véronique Nardello-Rataj.

Soutenue en 2005

à Lille 1 .

  • Titre traduit

    Oxidative polyphasic microemulsions : synthesis and applications of optimal catalytic surfactants


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les exigences environnementales de plus en plus sévères conduisent à privilégier les réactifs "verts" et les procédés "propres". L'eau oxygénée constitue, à ce titre, un réactif attrayant, dont la décomposition en oxygène singulet (1O2), forme excitée très réactive de l'oxygène moléculaire, peut être catalysée par divers ions minéraux tels que MoO42-. La réaction ne procède efficacement que dans l'eau pure, ce qui constitue un inconvénient majeur lorsqu'on souhaite oxyder des substrats organiques. Une solution à ce problème consiste à utiliser des microémulsions ([micro]ém), dispersions submicroniques de 2 liquides non miscibles, qui permettent la génération de 1O2 à l'intérieur des microdomaines aqueux et sa diffusion, avant désactivation, dans les microdomaines organiques où se trouve le substrat organique. Une série d'alcools allyliques chiraux ont ainsi été oxydés avec des chimio-, régio, et diastéréosélectivités élevées, comparables à celles obtenues par la méthode classique de photooxydation. Cependant, l'instabilité des [micro]éms vis-à-vis des ajouts de H2O2 et les difficultés de traitement de ces milieux constituent des limitations sévères à leur emploi. Ces problèmes ont été partiellement résolus par 2 méthodes: le couplage à une membrane de pervaporation et le recours à un système biphasique huile/[micro]ém. Une troisième méthode, basée sur le concept de "catalyseur amphiphile optimal" a permis de s'affranchir simultanément des 2 problèmes en formant des systèmes triphasiques huile/[micro]ém/eau par simple mélange d'eau et d'un solvant à un molybdate d'ammonium amphiphile approprié. L'oxydation se déroule dans la phase médiane, l'eau formée se réunit dans la phase aqueuse et le produit formé se concentre dans la phase organique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2005-386
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2005-387
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.