Comportement stratégique des firmes et commerce international

par Rabiâa Mekki

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Kamal Abdel Rahman.

Soutenue en 2005

à Le Mans .


  • Résumé

    Dans un environnement international marqué par l’incertitude, l’intensification de la concurrence, la dynamique de la technologie et l’ouverture croissante des économies, les firmes (nationales ou multinationales) connaissent un accroissement significatif de leurs rôles et de leurs activités. Dans ce contexte, cette thèse vise à analyser, en terme théorique et empirique, les interactions complexes qui existent entre les stratégies des firmes et le commerce international. La première partie de la thèse s'attache à étudier deux volets des stratégies des firmes, à savoir la différenciation et la localisation. Le modèle théorique proposé dans le deuxième chapitre est relatif à une concurrence par les prix en présence d'une différenciation verticale des produits dans des économies fermées qui s'ouvrent à l'échange. Par ailleurs, le quatrième chapitre analyse au moyen d'un modèle économétrique, la relation entre les investissements directs étrangers et le commerce dans le cas des industries manufacturières tunisiennes. Les résultats de nos estimations montrent une relation de la complémentarité entre les IDE et les échanges commerciaux de ces industries ainsi qu'une forte spécificité sectorielle de cette relation. La deuxième partie de la thèse examine quant à elle le lien entre la libéralisation des échanges et des flux d'IDE et les conditions concurrentielles des firmes. Ce lien est relatif à l'impact de cette libéralisation sur les structures productives des firmes et particulièrement sur la productivité du marché du travail et sur la dynamique technologique. Le modèle économétrique développé dans le sixième chapitre mesure l’impact de la libéralisation des échanges et de l’entrée des IDE sur les salaires, l’emploi et la productivité apparente du travail des industries manufacturières tunisiennes. Enfin, nous proposons dans le huitième et dernier chapitre, un modèle économétrique qui explore l'interaction entre l’ouverture internationale, la présence étrangère et la productivité du travail dans le cas des industries manufacturières marocaines.

  • Titre traduit

    Strategic behaviour of firms and international trade


  • Résumé

    The thesis proposes to examine a relatively wide set of issues concerning the interrelation between firms' strategic behaviour and different dimensions oftheir econornic performance in alternative international economic settings. The initial theoretical modeling and subsequent empirical analysis constitute two relatively distinct avenues of research inquiry. The latter is applied to test econometrically a series of questions relating to the interrelation between trade, foreign direct investment, employment and productivity, using panel data for Tunisia and Morocco. The initial, but somewhat distinct, theoretical work considers a specifie set of issues relating to the role of vertical and horizontal differentiation, (respectively, in terrn of quality and varieties), for explaining the strategies and performance of firms under autarchy and international trade.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (280 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 255-273

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de la documentation. Section Droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005LEMA2001
  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de la documentation. Section Droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005LEMA2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.