Les Irlandais en Angleterre : 1945-2004 : d'une minorité "invisible" à une minorité "visible" ?

par Gráinne O'Keeffe-Vigneron (O'Keeffe)

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Jean-Paul Barbiche.

Soutenue en 2005

à Le Havre .

  • Titre traduit

    ˜The œIrish in England : 1945-2004 : from an “invisible” minority to a “visible” minority ?


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail examine le chemin parcouru par les Irlandais pour passer d'une minorité " invisible " à une minorité " visible " dans la société anglaise après la deuxième guerre mondiale. Les personnes de " couleur " vont être considérés les immigrés dans la société anglaise de l'après-guerre. Cependant, l'incorporation des Irlandais au sein de la population blanche ne va pas les protéger entièrement et ils vont rencontrer le même type de problèmes que les minorités ethniques " visibles ". Le secteur associatif irlandais va s'organiser pendant les années 1980 autour d'une revendication principale : celle de l'existence d'une identité ethnique irlandaise. Les Irlandais vont être reconnus comme une minorité ethnique dans plusieurs autorités locales londoniennes à cette époque. Néanmoins, il a fallu attendre le recensement de 2001 pour l'inclusion d'une catégorie ethnique irlandaise au niveau national mais cette " visibilité " statistique est venue dix ans trop tard.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (402 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 339-396

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Havre. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 158
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.