Systématique moléculaire de la sous-tribu des Angraecinae (Vandeae, Orchidaceae) : perspectives taxonomiques et implications de la relation plante-pollinisateur dans l'évolution des formes florales réunionnaises

par Claire Micheneau

Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Sous la direction de Thierry Pailler.

Soutenue en 2005

à La Réunion .


  • Résumé

    La reconstruction phylogénétique des orchidées de la sous-tribu des Angraecinae a été réalisée à partir de séquences d'ADN chloroplastique. Nos résultats indiquent clairement l'inclusion de la sous-tribu des Aerangidinae au sein de celle des Angraecinae et la polyphylie du genre Angraecum. L'étude de la biologie reproductive a montré que la majorité des espèces réunionnaises illustre parfaitement le syndrome de pollinisation lépidoptèrophile. Toutefois, deux cas semblent spécifiques de la Réunion : (1) l'autofertilité des espèces à long éperon (> 8 cm) et (2) l'ornithophilie des espèces de la section Hadrangis, dont l'interaction avec les oiseaux passériformes de la famille des Zosteropidés est tout à fait nouvelle pour la famille des Orchidaceae, chez laquelle la pollinisation par les oiseaux reste rare.

  • Titre traduit

    Molecular systematic of the Angraecinae subtribe (Vandeae, Orchidaceae) : taxonomic perspectives and implications of plant-pollinator interactions in floral trait evolution of endemic species from Reunion Island


  • Résumé

    Phylogenetic investigation of subtribe Angraecinae from plastid DNA sequences was used for inferring both taxonomic implications and evolution of plant-pollinator interactions. Angraecinae and the large genus Angraecum as currently circumscribed do not form clades. While most of species are expected to be pollinated by small moth, pollination biology studies conducted on endemic species from Reunion highlighted two original cases: (1) the autonomous self-pollination of long-spurred species and (2) bird pollination (Zosterops borbonicus, Zosteropidae) of species belonging to the genus Angraecum sect. Hadrangis. For the first time, a bird species from a family that is not adapted for nectar collection is reported as an orchid pollinator

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (296-[77] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 273-296. Annexes

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005LARE0019
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.