Étude des mécanismes de défense mis en jeu lors de l'interaction entre Ralstonia solanacearum et des Solanacées

par Sébastien Vaniet

Thèse de doctorat en Biologie et physiologie végétale

Sous la direction de Hippolyte Kodja et de Geneviève Petit-Paly.

Soutenue en 2005

à La Réunion .


  • Résumé

    Solanum torvum, résistant au flétrissement bactérien, est une espèce sauvage apparentée à S. Melongena. La connaissance des bases biologiques des mécanismes de résistance de cette espèce sauvage face à r. Solanacearum devrait contribuer à faire progresser les connaissances dans l'interaction solanacées/ r. Solanacearum. L'objectif de ce travail a été d'appréhender certains mécanismes induits lors de l'infection par r. Solanacearum. Linfection de S. Torvum par R. Solanacearum a permis de montrer la mise en place très précoce de tyloses limitant la pénétration de la souche 1609 au sein du systèmes racinaire. Par contre, d'autres souches telle que JT516, colonisent aisément la plante, induisant des réponses d'ordre biochimique et physiologique. De plus, l'évaluation du pouvoir pathogène de différentes souches de phylotype II génétiquement proche après inoculation de 8 cultivars de Solanacées a aussi permis d'observer une grande variabilité de pathogénicité face à un même hôte végétal.

  • Titre traduit

    A study of the induced mechanisms defence during the interaction Ralstonia solanacearum / Solanaceae


  • Résumé

    Solanum torvum, resistant to bacterial wilt, is a wild species closely related to Solanum. Melongena. Knowledge of the biological bases of the mechanisms of resistance of this wild species against R. Solanacearum should contribute to improve the comprehension of the interaction Solanaceae/R. Solanacearum. The major aim of this work was to study some mechanisms induced during R. Solanacearum infection. The infection of S. Torvum with R. Solanacearum showed a very rapid induction of thylles. This structure was able to limit the penetration of strain 1609 in roots. . On the contrary, other strains such as JT516, colonize easilyn the host, inducing biochemical and physiological responses. Moreover, the evaluation of pathogenicity of different genetically related strains belonging to the phylotype II after inoculation of 8 Solanaceae cultivars revealed a high variability of pathogenicity after infection of the same host plant.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (146 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 109-129. Annexes

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005LARE0008
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.