Calcul des structures en thermo-élasto-plasticité cyclique, fiabilité et sensibilité aux paramètres matériaux

par Ramzi Rajhi

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de Lakhdar Taleb.

Soutenue en 2005

à l'INSA de Rouen .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est de déterminer les sensibilités d'un modèle phénoménologique donné à ses propres paramètres. Notons que la démarche doit être indépendante du choix du modèle. Pour cela, trois modèles de comportement ont été considérés et appliqués chacun à deux cas de structures reflétant des situations industrielles réelles. Les modèles en question sont l'isotrope linéaire, le cinématique linéaire et le modèle de Chaboche à deux variables cinématiques. Les structures considérées sont : le Bi-tube et la structure VINIL (VIrole à NIveau Libre). Les paramètres matériaux ont été identifiés en tenant compte de deux aspects très importants : la dépendance à la température et les incertitudes des mesures. Auparavant, ces aspects ont été souvent négligés à cause du coût des réalisations expérimentales ou du manque des données statistiques. En premier temps, les densités de probabilités des paramètres matériaux ont été déterminés en tenant compte de la variabilité vis-à-vis de la température et la disparité vis-à-vis des aléas des tests d'identification. Ceci nous a permis d'exécuter des calculs de fiabilité pour une première structure : le Bi-tube. Les dérivations de l'indice de fiabilité par rapport aux moyennes des paramètres aléatoires nous ont permis de relever les valeurs des sensibilités aux divers paramètres en question. Nous avons pu constater que les techniques fiabilistes convergent toutes vers des résultats très proches, ce qui permet de conclure la convexité de l'état limite et d'affirmer la suffisance des calculs du type FORUM (First Order Reliability Method). En deuxième temps et étant donnée la difficulté d'appliquer des calculs fiabilistes à certains cas pratiques (VINIL), nous avons proposé de critiquer l'influence des paramètres des modèles phénoménologiques, non pas à travers les "sensibilités fiabilistes" mais en se basant sur les "sensibilités physiques". Afin de tenir compte de la non-constance des paramètres matériaux, le concept de sensibilités a du être étendu et des investigations à travers les mesures des fonctions ont été apportées. Ainsi, nous sommes arrivés à obtenir les résultats désirés sous deux formes : des sensibilités dépendantes de la température et des sensibilités dépendantes de l'ordre de la norme appliquée pour la "mesure" des paramètres matériaux. Une attention particulière est accordée à la comparaison des résultats de ces deux formes de sensibilités et nous avons montré qu'elles permettent toutes les deux d'obtenir les mêmes sensibilités critiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (251 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 247-251

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Rouen Normandie).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.