Contribution à l'élaboration d'une méthodologie pour l'évaluation des risques sanitaires et environnementaux des produits de construction : cas d'illustration avec deux usages du PVC dans le bâtiment

par Patrick Mézière

Thèse de doctorat en Sciences et techniques du déchet

Sous la direction de Pierre Moszkowicz.

Soutenue en 2005

à Villeurbanne, INSA .


  • Résumé

    Dans le domaine du bâtiment, il n'existe actuellement pas d'approche systématique et unifiée pour l'évaluation des risques environnementaux et sanitaires des produits de construction considérés pendant leur mise en œuvre (MEO), leur vie en œuvre (VEO) et leur fin de vie (FDV). Nous proposons donc une méthodologie permettant d'évaluer de tels risques. Celle-ci s'applique à un produit considéré dans son scénario d'utilisation (norme EN 12920). Elle se compose de 5 étapes majeures : 1- l'inventaire des scénarios d'évaluation, 2 – la description des scénarios d'évaluation, 3 – la hiérarchisation des scénarios et l'identification des scénarios prioritaires, 4 – la caractérisation des scénarios d'évaluation, 5 – la synthèse de l'évaluation. Nous testons son applicabilité avec un bardage PVC et un revêtement de sol PVC. Les essais spécifiques mis en œuvre pour évaluer les émissions dans l'eau et l'air de ces produits montrent pour le bardage que les phénomènes d'émissions dans l'eau sont contrôlés essentiellement par la solubilité des espèces qu'il contient et que les phénomènes d'altération du matériau, en particulier l'action du rayonnement UV, jouent un rôle important. Les risques liés à l'exposition du bardage à une pluie sont acceptables. Pour le revêtement de sol PVC neuf, les quantités de COV émises dans l'air diminuent assez rapidement, les risques associés à ces émissions sont jugés acceptables. Toutefois, les phénomènes de vieillissement physico-chimiques qui peuvent survenir au cous de sa vie n'ont pas été pris en compte. L'applicabilité de la méthodologie proposée est globalement démontrée. Nous discutons par ailleurs des limites et perspectives de notre travail

  • Titre traduit

    = Contribution to the development of a sanitary and environmental risks assessment methodology for building products : Illustration cases with two PVC uses in building


  • Résumé

    Nowadays, in the field of building, there does not exist systematic and unified approach to assess environmental and sanitary risks of building products considered during their setting up, their use phase and their end-of-life. Therefore, we aim at suggesting a methodology allowing to assess this type of risks. The developed methodology applies to a building product considered in its "use scenario" (standard EN 12920). It is composed of five main parts : 1 – inventory of the assessment scenarios, 2 – description of the assessment scenarios, 3 – organisation into a hierarchy of each assessment scenario and identification of priority scenarios, 4 – characterisation of the assessment scenarios, 5 – synthesis of the assessment. We test its applicability using a PVC cladding and a PVC floor covering as examples. Specific tests elaborated to assess emission of pollutants from PVC building products in water and air show that, for PVC cladding, emissions phenomena in water are mainly controlled by the solubility of species contained in this cladding. Moreover, the role of the degradation phenomena of the material, in particular UV action, is very important. Risks linked to the exposition of cladding to rain are acceptable. For the original PVC floor covering, VOC quantities in air decrease rapidly and risks associated to this type of emission are juged acceptable. Nevertheless, physico-chemical ageing phenomena that can occur during its use were not considered. Applicability of the proposed methodology is globally demonstrated. Moreover, we discuss the limits and prospects of our work.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IX-298 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 249-267

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure des mines. Centre de documentation et d'information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 628.5 MEZ
  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(3056)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.