Evolution bio-physico-chimique des déchets enfouis au Centre de Stackage de Déchets Ultimes du SYDOM du Jura sous l'effet de la recirculation des lixiviats

par Céline Gachet

Thèse de doctorat en Sciences de l'environnement industriel et urbain

Sous la direction de Rémy Gourdon et de Rémy Bayard.

Soutenue en 2005

à Lyon, INSA .


  • Résumé

    Ce travail de thèse s'inscrit dans un programme de recherche ADEME sur la gestion d'un Centre de Stockage de Déchets Ultimes, CSDU, en mode bioréacteur. Le projet a été défini afin d'évaluer l'impact de la recirculation des lixiviats sur les lixiviats et le biogaz et la stabilisation de la fraction organique fermentescible présente dans le massif de déchets. Les travaux de recherche ont consisté tout d'abord à développer des tests de laboratoire de simulation des conditions de stockage et à mettre en œuvre une méthodologie de caractérisation bio-physico-chimique des déchets ménagers du SYDOM du Jura pour évaluer l'influence des facteurs physico-chimiques sur l'évolution et la biostabilité de la matière organique. Par ailleurs, une partie des travaux de recherche a été consacrée à l'étude sur site. Le taux d'humidité des déchets est le principal facteur d'influence sur l'activité méthanogène. Par ailleurs, la recirculation des lixiviats semble influer sur la mobilisation des éléments solubles vers la phase liquide, favorisant leur contact avec les micro-organismes, avec pour conséquence la stimulation de la production de biogaz. L'évolution des caractéristiques bio-physico-chimiques des déchets avant et après incubation confirme ces observations. Les déchets ayant subi une recirculation présentent une biodégradation et une humification avancée par rapport aux déchets sans recirculation. Le suivi réalisé sur le site laisse apparaître de nombreuses fluctuations sur les paramètres liés à la production de biogaz et de lixiviats. Toutefois, les résultats semblent également montrer l'influence de la recirculation sur la matière soluble des déchets.

  • Titre traduit

    = Evolution bio-physico-chimique des déchets enfouis au Centre de Stockage de Déchets Ultimes du SYDOM du Jura sous l’effet de la recirculation des lixiviats.


  • Résumé

    The bioreactor landfill is designed to optimize the humidity rate of the waste and the anaerobic biodegradation of the waste organic matter by leachate recirculation. The major interest of leachate recirculation is to increase the gas production rate under controlled moisture content and hence, to reduce the time period of leachate & biogas treatment. In partnership with the SYDOM of Jura and ADEME, leachate recirculation was performed in situ. In the same time, bioreactor cells at laboratory-scale were performed to determine the effect of several physico-chemical factors for the waste biostabilization and to determine the changes in waste organic matter. The bioreactor landfill increase the gas production rate and the waste biodegradation. At pilot with leachate recirculation, organic matter accumulate to much higher level in the leachate. In pilot with leachate recirculation, organic matter is more stable than organic matter of waste in pilot without leachate recycling.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (271 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 202-222

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(2958)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 05 ISAL 0022
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.